Les entreprises orientées vers l’exportation, dont celles de l’ancienne zone franche, ont enregistré des exportations d’un montant record de Rs 44,8 milliards en 2011, selon une estimation préliminaire d’Enterprise Mauritius. C’est du moins ce qu’indique Dev Chamroo, Chief Executive Officer de l’agence, dans le bulletin de janvier 2012 qui vient d’être rendu public. En 2010, le même secteur avait réalisé des exportations de l’ordre de Rs 39,8 millions, soit une progression de 10,7 % par rapport à 2009.
Dev Chamroo se dit optimiste pour la présente année, laissant comprendre qu’Enterprise Mauritius va bâtir sur le succès enregistré en 2011 pour développer davantage le potentiel d’exportation du pays. Enterprise Mauritius a déjà publié son plan d’action pour cette année et compte utiliser toutes les ressources disponibles pour sa mise en oeuvre.
« 2012 has started on a fast pace », écrit Dev Chamroo, qui fait référence aux récentes négociations bilatérales portant, d’une part, sur l’élaboration d’un cadre de coopération commerciale et économique entre Maurice et la Turquie et, d’autre part, sur les progrès accomplis dans la mise à exécution du Trade and Investment Framework Agreement entre Maurice et les États-Unis.
Les discussions engagées avec la Turquie sur l’accord cadre fait suite à la conclusion d’un accord de libre échange (Free Trade Agreement), accord qui attend d’être ratifié par les autorités turques. « This FTA opens up new market opportunities for Mauritian products and services », souligne Dev Chamroo qui ajoute, dans la foulée, qu’Enterprise Mauritius est sur le point de dresser un profil du marché de la Turquie afin que les exportateurs mauriciens puissent en tirer le maximum de bénéfices.
Se référant à la coopération avec les Américains, le CEO d’Enterprise Mauritius soutient que les « USA remain a very important economic partner of Mauritius both as a destination for our exports (valued at Rs 6 bn in 2011) as well as a source of FDI which stood at Rs 1.4 billion for the period January to September 2011 ». Dev Chamroo annonce la normination d’un officier de liaison, Barbara Ende, aux États-Unis pour aider les entreprises locales dans leur campagne aux USA. Enterprise Mauritius envisage de nommer très bientôt un représentant en Afrique du Sud pour faire le même exercice.
L’agence veut aussi au plan local améliorer ses structures de service aux entreprises. Elle a créé trois nouvelles divisions : Recherche et développement, Développement de l’entreprise et du Produit, Appropriation de la politique d’EM et facilitation de l’exportation. Enterprise Mauritius se penche également sur le développement de nouveaux sous-secteurs, en l’occurence la fabrication de produits de luxe et celle des corporate gifts.
« Despite the fragile and uncertain global economic scene, we at EM remain determined to meaningfully contribute to further expand our exports to the world. This implies developing new markets, new products and achieving higher degree of export readiness so as to firmly integrate our manufacturing and services sectors (both EOEs and the Domestic Oriented Enterprises (DOEs)) into the regional and global supply chains », fait ressortir par ailleurs Dev Chamroo.
Enterprise Mauritius, ajoute le CEO d’EM, sera particulièrement agressive au niveau de ses campagnes promotionnelles à l’étranger avec, entre autres, des rencontres acheteurs-vendeurs, un marketing ciblé, des études de marché et la participation à des foires régionales sélectives. Elle organisera en mars prochain une rencontre acheteurs-vendeurs en Tanzanie, au Kenya et en Ouganda et a déjà tenu à cet effet des sessions de sensibilisation des entrepreneurs mauriciens avec la participation de consultants venant des pays susmentionnés.
« It is most encouraging to the stronger collective will of our exporters to penetrate the African market. Enterprise Mauritius shall continue its efforts in this direction and shall invite marketing experts to Mauritius from other African countries during the course of this year », déclare Dev Chamroo.
Enterprise Mauritius organisera son premier salon les 9 et 10 février  au Taj Mahal Palace de Mumbai, une manifestation commerciale qui se déroulera parallèlement avec la visite officielle du Premier ministre dans la Grande péninsule.