Les investissements directs étrangers pour la période janvier-septembre 2011 se sont élevés à Rs 7,3 milliards, indique le dernier relevé publié par la Banque de Maurice. Selon la BoM, ce sont les secteurs de la construction et de l’immobilier qui ont attiré le plus d’investisseurs étrangers, avec des montants respectifs de Rs 2 milliards et Rs 2,8 milliards.
Les données que vient de publier la Banque centrale concernant l’évolution du Foreign Direct Investment (FDI) montrent que le troisième trimestre 2011 a été nettement plus favorable que les deux premiers trimestres de l’année. Alors que sur la période janvier-juin 2011, la valeur totale des investissements directs étrangers s’était élevée à Rs 3,4 milliards, on observe que de juillet à septembre dernier, Maurice a fait mieux, attirant un montant de Rs 3,9 milliards portant le total sur les trois premiers trimestres à Rs 7,3 milliards. Ce sont les secteurs de la construction et de l’immobilier qui ont été les moteurs derrière la remontée du FDI.
Avec un montant d’environ Rs 2 milliards, l’industrie de la construction réalise sa meilleure performance depuis nombre d’années. La progression du FDI dans ce secteur au cours du troisième trimestre 2011 est substantielle, passant de Rs 1,4 milliard à Rs 2 milliards. L’immobilier continue également d’attirer les investisseurs étrangers, le montant additionnel sur la période juillet-septembre se situant à environ Rs 1,6 milliard pour porter le total sur neuf mois à Rs 2,8 milliards. Selon les données officielles, ce sont les investissements dans les projets d’Integrated Resort Scheme (IRS), de Real Estate Scheme (RES) et d’Invest Hotel Scheme (IHS) qui ont réalisé un bond conséquent, atteignant Rs 2,2 milliards à fin septembre contre Rs 609 millions à fin juin dernier.
On remarque également une hausse notable du FDI dans les secteurs hôtelier / restauration et des services financiers au cours du troisième trimestre de l’année. Le premier a enregistré une augmentation de Rs 618 millions pour passer à Rs 886 millions alors que le second a porté son total à Rs 969 millions, soit une progression de Rs 747 millions sur les derniers trois mois.
S’agissant des sources du FDI, le relevé de la BoM fait voir que les investissements directs européens se chiffraient à Rs 3,5 milliards, ce qui représente une augmentation d’un peu plus de Rs 2,5 milliards sur la période juillet-septembre 2011. Les investisseurs de la France viennent en tête avec Rs 1,4 milliard, talonnés par les Britanniques (Rs 1,3 milliard). La performance des États-Unis est aussi à souligner : Rs 1,5 milliard.
Au niveau des pays en développement, c’est l’Afrique du Sud qui demeure de loin le principal fournisseur de FDI avec un montant totalisant Rs 1,7 milliard après neuf mois contre seulement Rs 301 millions à la fin du premier semestre 2011. Les Émirats Arabes Unis se retrouvent à la deuxième place avec Rs 299 millions, précédant l’Inde (Rs 89 millions) et la Chine (Rs 64 millions). À signaler que le FDI de la Chine n’a pas évolué au cours du troisième trimestre.
La BoM indique par ailleurs que les investissements directs faits par des entreprises mauriciennes à l’étranger ont totalisé Rs 2,1 milliards sur les trois premiers trimestres comparativement à Rs 1,1 milliard à fin juin dernier. Le tableau publié à cet effet par les autorités bancaires montre une forte croissance des investissements dans le secteur manufacturier qui atteignaient Rs 592 millions à fin septembre contre Rs 56 millions après les deux premiers trimestres. Les secteurs de l’hôtellerie / restauration (Rs 359 millions), des services financiers (Rs 358 millions) et de l’immobilier (Rs 145 millions) ont aussi suscité l’intérêt des investisseurs mauriciens.