Maurice a enregistré des investissements directs étrangers (Foreign Direct Investment) de Rs 4,74 milliards sur la période janvier-juin 2013 contre Rs 4,08 milliards pour la période correspondante de 2012. C’est ce qu’indique le dernier relevé de la Banque de Maurice rendu public ce matin. L’immobilier, en particulier les projets IRS (Integrated Resort Scheme), RES
(Real Estate Scheme) et IHS (Invest Hotel Scheme), a attiré le gros du FDI, soit un total de Rs 2,9 milliards.
Les données officielles indiquent que l’immobilier a largement précédé l’industrie de la construction (Rs 638 millions) alors que les services financiers se sont retrouvés en troisième position avec Rs 488 millions précédant le commerce (Rs 281 millions) et l’industrie touristique et de la restauration (Rs 176 millions). Une comparaison avec le bilan du premier semestre 2012 indique que l’immobilier continue d’être le premier secteur ciblé par les investisseurs étrangers (Rs 2,1 milliards sur les Rs 4,08 milliards en 2012) et que l’industrie de la construction continue également d’attirer du FDI (Rs 1,2 milliard pour les six premiers mois de l’année dernière).
Pour ce qui est des sources de FDI, la France a occupé la première place pour le premier semestre 2013 avec un montant de Rs 1,3 milliard. La Chine s’est classée deuxième avec Rs 856 millions devant l’Afrique du Sud (Rs 725 millions), la Suisse (Rs 265 millions) et le Royaume Uni (Rs 209 millions). Le montant total de FDI est équitablement partagé entre les pays développés et les pays en développement.
Pour le premier semestre 2012, l’Afrique du Sud était en position de leader avec un montant d’environ Rs 1,3 milliard, précédant la France (Rs 1 milliard). Les pays en développement étaient les premiers fournisseurs de FDI avec une enveloppe s’élevant à Rs 2,7 milliards contre Rs 1,3 milliard aux pays développés.
Par ailleurs, la BoM annonce que les investissements directs effectués à l’étranger par des entrepreneurs locaux ont atteint Rs 1,7 milliard pour les premiers six mois de cette année contre Rs 1,3 milliard pour la même période de 2012. Le FDI a été, en grande partie, dirigée vers le secteur de l’hôtellerie/restauration (Rs 948 millions), l’immobilier (Rs 308 millions), les services financiers (Rs 209 millions) et le commerce (Rs 70 millions). Pour la période janvier-juin 2012, le FDI mauricien avait ciblé principalement les services financiers (Rs 507 millions), l’hôtellerie/restauration (Rs 296 millions) et l’immobilier (Rs 109 millions).
Selon la liste des bénéficiaires du FDI à partir de Maurice, on note que l’Afrique en général a obtenu un montant de l’ordre de Rs 1,1 milliard, les Emirats Arabes Unis (Rs 157 millions) et la France (Rs 81 millions).