Après le récent tremblement de terre au Népal, ainsi que ses innombrables répliques, plus de huit millions de personnes ont besoin d’aide alors que trois millions ont besoin de nourriture. C’est ce que fait ressortir la branche mauricienne de la Croix Rouge, qui relaie les chiffres de l’United Nations Office for the Coordination of Humanitarian Affairs (UNOCHA). Les demandes clés concernent principalement des bâches, des soins médicaux, de l’eau, des systèmes sanitaires, la restauration des liens familiaux et la gestion des dépouilles.
Plus d’une centaine de délégués venant d’autres branches de la Croix Rouge, notamment de Grande-Bretagne, du Danemark, d’Autriche, des Etats-Unis, d’Allemagne, du Qatar, de Turquie, de Suisse, de Norvège, de Belgique, d’Espagne, de Singapour, des Émirats Arabes Unis, du Luxembourg, de Chine, de Corée du Sud et de France. Selon les statistiques, quelque 6 250 personnes sont portées manquantes et 14 537 blessées. Le nombre de maisons entièrement endommagées est estimé à 160 786 alors que celles partiellement endommagées sont au nombre de 143 673. La Croix Rouge mauricienne a lancé un appel à la générosité la semaine dernière, tout don pouvant être versé à la Barclays Bank sur le compte 012-1071304.