Les 27 familles de Sainte-Croix à Port-Louis, dont la majorité ont trouvé refuge au centre social de la localité après les pluies torrentielles de mercredi dernier, pourraient bénéficier de l’aide provenant du programme Corporate social responsibility (CSR). « Cette décision pourrait être adoptée après la présentation du rapport des officiers qui doivent faire un constat de la situation », explique-t-on du côté du ministère de l’Intégration sociale.
Les ministères de l’Intégration sociale, de la Sécurité sociale et de l’Égalité des genres ainsi que la police poursuivent leur constat de la situation après les pluies diluviennes de mercredi dernier. Une rencontre aura ainsi lieu cet après-midi en vue de déterminer la marche à suivre pour soulager les familles des sinistrées, principalement celles de Sainte-Croix.
Plus de 2 000 familles à travers le pays, affectées par les averses de mercredi dernier, bénéficient ainsi actuellement d’une allocation de Rs 148 (par personne) du ministère de la Sécurité sociale. Du côté de l’Intégration sociale, l’aide provenant du programme CSR à une vingtaine de familles de Sainte-Croix n’est pas écartée. « Nous attendons un rapport des officiers du ministère qui devra être rendu aujourd’hui pour prendre une décision », indiquent les sources officielles.
Par ailleurs, le ministère de la Sécurité sociale mène aussi une enquête en vue de comprendre les raisons pour lesquelles certaines familles ne veulent quitter le centre social de Sainte-Croix.
« Des officiers seront appelés à vérifier les maisons des sinistrés. À partir de là, nous ferons le nécessaire pour leur venir en aide », explique-t-on. Et de préciser : « Certaines familles qui sont rentrées, reviennent dans la soirée pour avoir à manger. La majorité d’entre elles était disposé à quitter le centre dimanche et lundi mais avec les dernières averses, elles sont toujours dans le flou quant à leur situation ».
Actuellement, 27 familles des 75 personnes (dont 53 enfants) résidant à Cité La Cure et Sainte-Croix attendent toujours de l’aide des autorités compétentes.