En 2011, il y avait 1 196 383 personnes vivant à l’Ile Maurice et 40,434 Rodriguais, ce qui fait un total de 1 236 817 Mauriciens dans la République. Ces chiffres proviennent du dernier recensement officiel qui a lieu dans tous les pays à travers le monde tous les  dix ans.
L’Ile Maurice a été découpée, dans les années 60, pour des raisons administratives en 144 régions : 20 circonscriptions municipales et 124 régions villageoises. C’est le dernier recensement dont les données sur la répartition de la population par districts peuvent être comparées aux années précédentes car en 2012, il y a eu un nouveau redécoupage du pays avec de nouvelles circonscriptions et districts.
En 2011, quelque 40% de la population se trouve dans les villes qui occupent 8.3 % de la superficie du pays : un pourcentage qui régresse par rapport aux 43% de citadins de l’an 2 000
Un premier constat : l’Ile Maurice rurale qui regroupe 640 024 personnes est légèrement plus nombreuse que l’Ile Maurice urbaine de 503 045 personnes. Les districts ruraux ne connaissent pas une émigration massive à cause de l’avantage qui représente l’absence de taxes pour les résidences en milieu rural.
Toutefois il y a une forte concentration de la population dans les villes, soit 3 049 personnes par km2 alors que la densité des régions rurales est de l’ordre de 376 personnes par km2.
L’ Ile Maurice urbaine en l’an 2011
Les villes constituent une concentration majeure, car elles sont toutes regroupées sur un axe de quelque 20 kilomètres et couvrent 8.8 % de la superficie de Maurice, soit 165 km2 . En 2011 elles regroupent 475 000 personnes, soit 39.6% de la population du pays. Les tableaux comparatifs de la population révèlent que les villes ont passé de 503 045 personnes en 2000 à 474 899 personnes en l’an 2011, elles ont donc vu leur population diminuer de 28 146 personnes
Notons toutefois qu’en 2000, elles regroupaient 503 045 personnes, ce qui constitue une réduction de quelque  28 000 personnes par rapport à la population de 2000.
28 146 personnes en moins dans les 5 villes en 2011
25 872 personnes de moins dans Port-Louis  en 2011
39.6% dans les villes en 2011, alors qu’il y avait        44% en l’an 2000
Voici comment se répartissent en 2011 les quelque 40 % de la population qui vit dans les villes
En 2000, comme en 2011, 3 villes dépassent la barre des 100 000 personnes.
Port-Louis reste en tête de liste comme la plus grande ville du pays avec 118 431 en 2011, même si sa population au nombre de 144,303 habitants en l’an 2000 a subi une diminution de  25 872 personnes durant la dernière décennie.
De 28.7 % de la population urbaine du pays hébergée en 2000, Port-Louis  en  2011 héberge 24.9 % de cette  population.