5,1 % des élèves des collèges secondaires souffrent d’hypertension, 0,9 % (241 au total) sont dans un état prédiabétique et 0,07 % (17) sont déjà diabétiques. C’est ce que révèle une étude du School Health Programme (SHP) de 2014 réalisée dans 165 collèges. En outre 20,1 % des étudiants sont obèses.
Mme Roojee, une cadre du ministère de l’Éducation, a présenté cette étude lors d’un colloque organisé par le ministère de l’Industrie lors de la journée mondiale des consommateurs. Elle a indiqué que la prévention des maladies cardio-vasculaires et du diabète passe par une alimentation équilibrée riche en fibres et à faible teneur en graisses, sucre et sel.
Le screening des collégiens du SHP dure trois ans de la Form III à la Form VI. Lors de l’étude, 25 545 collégiens ont été examinés. La représentante du ministère de l’Éducation a rappelé que la consommation de produits alimentaires ayant une teneur élevée en sucre, graisses et sel, les bonbons, les fritures, frites, cookies et autres friandises, augmente les risques d’infarctus, de diabète et de maladies respiratoires et entraîne l’obésité. C’est pourquoi, dit-elle, le gouvernement et les organisations internationales ont pour objectif de lutter contre l’obésité parmi les jeunes en les sensibilisant pour qu’ils adoptent une alimentation équilibrée. La législation, rappelle Mme Roojee, interdit la vente de boissons sucrées et d’aliments gras et salés dans l’enceinte des écoles. Les aliments autorisés sont les sandwichs, la viande, le poulet, le poisson, le lait et le yaourt écrémé non sucrés, le riz, les pâtes, l’avoine, le maïs, l’arouille, les produits à base de soja sauf la sauce de soja, les jus de fruits frais sans addition de sucre, les dhol puris, faratas, grams (peas) bouillis ou grillés, les fruits (sauf s’ils sont cuits avec le sucre), les paninis, pizzas, pancakes, puddings de vermicelles, maïs, de pain, de semoule, les pommes de terre bouillies. La représentante du ministère de l’Éducation précise aussi que la Health Education est une matière enseignée depuis 2007 depuis la Std 1 et que les matières Home Economics et Biology comportent des sujets sur l’alimentation équilibrée.