L’indice des prix à l’importation a augmenté de 6,2 % entre les troisièmes trimestres 2010 et 2011 pour s’établir à 118,2 points, annonce Statistics Mauritius dans une récente édition des indicateurs socio-économiques. Selon les données officielles, c’est l’augmentation des prix des produits pétroliers (+25,5 %), des produits alimentaires et des articles manufacturés et classifiés par matériaux (+3,7 %) qui a été à la base de cette montée de l’indice.
Dans son analyse des données, Statistics Mauritius observe que l’indice des produits alimentaires a progressé de 9,7 % au cours du troisième trimestre 2011 par rapport au trimestre correspondant de 2010. La hausse des prix des produits de la mer et des céréales a été parmi les principaux facteurs occasionnant cette augmentation. Concernant les produits pétroliers, il y a eu un relèvement d’environ 27,2 % des prix de ces produits depuis le troisième de l’année dernière, provoquant de ce fait une montée de 25,5 % de l’indice pour cette catégorie de produits.
Par contre, Statistics Mauritius observe que l’indice pour les machines et équipements de transport a baissé de 12,7 % pendant la même période, une situation attribuable au repli (-39,5 %) des prix des appareils de télécommunication et autre hi-fi. Par ailleurs, les prix des fibres textiles, fils et tissus ont accusé une légère augmentation depuis le troisième trimestre 2010.
Pour ce qui est des exportations, l’indice des prix suit aussi un mouvement à la hausse (+3,7 %) sur la même période, les prix des articles manufacturés et des produits alimentaires étant en progression. S’agissant de l’alimentation, l’indice a gagné 2,4 % dans le sillage de la montée des prix des produits de la mer (+3,4 %) et sucriers (+2,2 %). Les prix des huiles végétales et animales ont aussi grimpé avec pour résultat que l’indice concernant cette catégorie de produits a augmenté de 40,5 %. Statistics Mauritius annonce également que les prix des vêtements exportés ont été plus élevés (+4,3 %) par rapport à leur niveau du trimestre correspondant de 2010.
Par ailleurs, le terme de l’échange, qui est le ratio de l’indice des prix à l’exportation et celui à l’importation, a évolué négativement, passant de 82,7 points au troisième septembre 2010 à 80,7 points au troisième septembre 2011 même s’il y a eu une certaine stabilisation au deuxième trimestre de cette année.