On aurait pu penser au pire mais un relevé effectué par les techniciens du Food and Agricultural Research and Extension Institute (FAREI) l’a confirmé: les très fortes pluies généralisées en début de semaine n’ont pas beaucoup affecté les cultures dans les plantations de légumes à travers l’île.

Selon Seelavarn Gazneshan, le Chief Executive Officer (CEO) de ce service du ministère de l’Agro-industrie et de la Sécurité alimentaire, seules quelques rares plantations en pente sur les Hauts Plateaux ont subi quelques dégâts mineurs.

Il semblerait même qu’après une période de disette relative en eau, ces fortes pluies seront plutôt d’une certaine aide. D’ailleurs, la mer- curiale des légumes demeure très stable, ces derniers jours. Preuve que les dégâts sont peu conséquents: à titre indicatif, au Marché de Rose-Hill, vendredi, la laitue s’affichait à Rs 10; le thym à Rs 10 la botte; le giraumon à Rs 15 le demi-kilo, le pâtisson à Rs 25 pièce et la pomme d’amour de Rs 25 à Rs 30 le demi-kilo.