À l’occasion de la Semaine de la Sécurité, Total Mauritius a ouvert ses portes à la presse ce mercredi. “La sécurité et la qualité tout au long de la chaîne de distribution » a été le thème principal de la visite.
« La sécurité et la qualité sont au coeur de nos activités chez Total. Nous travaillons en permanence à nous améliorer sur les trois piliers fondamentaux indispensables pour une bonne sécurité : les installations industrielles, les processus et la culture sécurité », a déclaré Anne-Solange Renouard, directrice générale de Total Mauritius, lors d’une journée porte ouverte mercredi à l’occasion de la Semaine de la Sécurité. Total Mauritius a voulu mieux faire connaître le parcours de ses produits avant leur utilisation par les clients. « Nous investissons chaque année pour fiabiliser et moderniser nos installations (plus de Rs 300 millions ces cinq dernières années). Par des inspections et des audits réguliers, nous adaptons nos processus pour les rendre plus performants. La formation continue de nos collaborateurs, la supervision et la collaboration étroite avec nos contractants ainsi que la sensibilisation de nos clients nous permettent de renforcer notre culture sécurité et notre vigilance au quotidien », a ajouté Anne-Solange Renouard.
Présent à Maurice depuis mai 1956, Total Mauritius fêtera ses 60 ans l’année prochaine. S’inspirant de nouvelles technologies, la compagnie de carburant a ainsi modernisé et amélioré son système de défense anti-incendie. De nouveaux équipements pour le stockage d’hydrocarbures liquides et de GPL (alarmes de niveaux, détection d’hydrocarbures, cuvettes de rétention…), la récupération et le traitement des eaux huileuses, la sécurité des postes de travail du centre remplisseur de GPL, le détecteur de fuites et la visseuse automatique ajoutée sur les lignes d’emplissage, les cuves double-enveloppe dans les stations-service et chez les clients industriels, ont été mis en place.
Total Mauritius a également instauré un système de gérance de la sécurité. Tous les dépôts opérés sont ainsi régulièrement audités, selon un référentiel exigeant, pour évaluer leurs performances et s’assurer que tous les processus sont constamment revus afin d’entamer les évolutions nécessaires. Plusieurs critères sont pris en compte, de la formation à la préparation aux situations d’urgence, en passant par les analyses des incidents/accidents et la gestion du changement. Le transport dispose également de son propre système de management de la sécurité, pour assurer que les produits soient livrés dans les meilleures conditions.
Le développement de la “culture sécurité” est un autre enjeu fort pour Total Mauritius. Les représentants mettent l’accent sur la formation, aussi bien pour leurs collaborateurs que pour leurs entrepreneurs ou leurs clients et le respect de leurs “12 règles d’or de la sécurité”. « Celles-ci sont incontournables et incitent nos collaborateurs à être vigilants et à intervenir face à des situations potentiellement dangereuses », souligne Anne-Solange Renouard. « Afin de renforcer la “culture sécurité” au sein de l’entreprise, chaque métier a émis trois voeux et s’est engagé à les réaliser dans les meilleurs délais. La sécurité est l’affaire de tous chez Total Mauritius. Que l’on ait des fonctions administratives, commerciales ou techniques, chacun a son rôle à jouer », ajoute-t-elle. A noter que Total Mauritius comprend un réseau de 46 stations-service réparties dans toute l’île. La compagnie fournit environ 250 000 tonnes métriques de produits pétroliers par an à différents secteurs de l’économie.