Question Time du mardi: la rénovation de l’Hôtel du gouvernement, les accidents de la route, la PWA, l’interdiction de discours de personnalités politiques aux cérémonies religieuses, la déclaration des avoirs, les agressions sexuelles et la sécurité à l’école au menu.
La séance de demain prévue à 11h30 démarrera avec une nouvelle PNQ du leader de l’opposition avant que la ministre de la Sécurité sociale, Sheila Bappoo, ne commente le Budget. Et c’est mardi, lors de la séance ordinaire que les parlementaires renoueront avec le traditionnel Question Time qui, moins bien fourni que d’habitude, n’en compte pas moins de 45 interpellations dont le tiers est adressé au Premier ministre.
Rajesh Bhagwan ouvrira le feu mardi avec une question à Navin Ramgoolam sur l’état des travaux de rénovation de l’Hôtel du gouvernement, le retard pris par le chantier et le budget déjà dépensé pour cet ouvrage. Le même député recherchera des détails sur le nombre d’accidents enregistrés sur nos routes depuis janvier 2011.
Etat de construction du nouvel aérogare
Sa collègue Françoise Labelle veut, pour sa part, connaître les facilités dont bénéficient les petits opérateurs qui travaillent à l’aéroport tandis que Stéphanie Anquetil, députée travailliste, reste sur le même sujet et demande, elle, l’état d’avancement des travaux de construction du nouvel aérogare.
Détails complets sur les voyages à l’étranger, les stages de formation, les divers grades qui en ont bénéficié dans la police. C’est ce que réclame Kee Chong Li Kwong Wing, alors que son collègue, le Dr Sorefan, qui a levé le lièvre sur le pactole des conseillers légaux de l’ICTA, s’intéresse, cette fois, à ceux de l’Independent Broadcasting Authority.
La police est au centre des préoccupations de trois autres députés: Ashit Gungah veut savoir où en est l’aménagement du poste de police de Péreybère, Reza Uteem demande où en est l’enquête initiée sur la Police Welfare Association et Alan Ganoo veut en savoir plus sur le poste de directeur du Forensic Science Laboratory, les raisons du départ de la titulaire britannique et les conditions de services attachées à ce poste.
Trois interpellations sur l’ordre public du député du MSM Nando Bodha, sur le système de surveillance par la police, sur la législation concernant les agressions sexuelles et le montant des revenus générés par les amendes établies par les radars qui mesurent les excès de vitesse.
Le morcellement des Seetaram revient sur le tapis
Les trois dernières questions pour le PM émanent de Veda Baloomoody qui veut connaître les mesures prises en vue d’assurer la sécurité dans les écoles du primaire et de Mahen Jhugroo sur les motos et les allocations additionnelles qui doivent être accordées aux officiers de la VIPSU qui assurent la sécurité des visiteurs étrangers.
Parmi les questions auxquelles les autres ministres doivent répondre ce mardi, celle d’Adil Ameer Meea sur le projet de Dream Bridge et les acquisitions obligatoires que cela entraînera dans une partie de Roche Bois ainsi que les contrats passés entre la municipalité de Port-Louis et la compagnie Best Care.
Françoise Labelle soulèvera, ensuite, un cas de négligence médicale alléguée, celui d’un patient qui a subi une intervention à l’oeil, tandis que Maya Hanoomanjee cible Iswardeo Seetaram et son projet de morcellement à Henrietta. La députée du MSM veut savoir du ministre des Terres si une demande en bonne et due forme a été logée en ce sens auprès du Morcellement Board.
Le Dr Sorefan interrogera Anil Baichoo sur les routes dites classifiées, les points noirs notés, de même que les mesures prises en vue de prévenir les accidents, alors que son collègue Kee Chong Li Kwong Wing s’attaque au Board of Investment et à ses missions entre 2005 et 2011.
La relance de la filière porcine sera, par ailleurs, l’objet d’une question de Joe Lesjongard et l’importation de la farine par la STC, le sujet évoqué par son collègue Reza Uteem et le recrutement dans le service des pompes évoqué par Deven Nagalingum. Pravind Jugnauth recherchera, lui, des détails sur les revenus obtenus par chaque collectivité locale au titre de Tenant’s Tax pour les années financières 2010 et 2011.
Le sort des petits interpelle au plus haut point la députée Lysie Robot qui demande tour à tour des informations sur l’enfant qui a ingurgité du caustic soda et sur le drame de Grand Sable qui a coûté la vie à deux enfants.
Les autres questions d’ordre général sont comme suit: la vente des terres de Rose-Belle au Indian Consortium, le dossier Rose Garden (Mahen Seeruttun), le projet de Water Tank (Showkutally Soodhun), les médecins étrangers qui pratiquent à Maurice et les amendements au Medical Council Act (Satish Boolell), le hedging par la STC (Pravind Jugnauth), la fermeture des PME (Nando Bodha), les courses de motos sur les routes et autoroutes, la construction d’un nouveau marché à Quatre-Bornes et le déplacement des pompiers de la même ville (Kavi Ramano) et les chauves-souris (Deven Nagalingum).
Sera présenté en première lecture par l’Attorney General, Yatin Varma, le Bail Act qui redéfinit les conditions de la remise en liberté conditionnelle des prévenus.
———————————————————————————————————————————
Les « questions de fond » de Steve Obeegadoo
Les « questions de fond ». C’est ce qu’entend évoquer le député Steve Obeegadoo comme il l’a expliqué lui-même à Week-End en cette fin de semaine. Si le sujet qu’il devait poser à l’ajournement des travaux mardi ainsi libellé  The need to amend the relevant legislation with a view to allowing a citizen to stand as candidate at the National Assembly elections without having to declare the community to which he/she belongs a été refusé par le Speaker qui a argué que c’est un sujet qui est sub-judice dans la mesure où il y a une affaire devant le Privy Council, il conserve la même préoccupation dans le choix de ses questions.
Les deux questions qui sont inscrites à son nom ce mardi et qui sont adressées au PM portent sur la modification des lois en vue d’interdire les discours faits par des personnalités politiques aux cérémonies religieuses et sur la lutte contre la corruption au moyen d’amendements à être apportés à la POCA et au Declaration of Assets Act pour que les avoirs des parlementaires soient notamment déposés auprès du Speaker.
———————————————————————————————————————————
COUVERTURE DES DÉBATS BUDGÉTAIRES PAR LA MBC: Rajesh Bhagwan proteste auprès du Speaker
Rajesh Bhagwan rencontre le Speaker demain pour faire part des objections de l’opposition quant à la manière dont les débats sur le Budget sont couverts par la MBC. Ce serait la large couverture accordée à un simple député de la majorité qui aurait provoqué la colère de l’opposition. Un tel traitement n’est jamais accordé même au leader de l’opposition, a soutenu le whip Rajesh Bhagwan, qui compte reprendre toute la question demain avec Kailash Purryag.