Quelle semaine riche en rebondissants! Les choses se sont subitement accélérées depuis le week-end dernier avec la désignation par le Premier ministre de quatre nouveaux ministres signant ainsi l’acte de décès de l’Alliance de l’Avenir. Et depuis, chaque jour amène son lot de développements avec, cette année, la réforme électorale comme sujet-alibi pour des rencontres politiques entre le MSM et le MMM et le MMM et le Ptr. Flashback sur une longue semaine politique.
Dimanche: Prestation de serment des nouveaux ministres. Lormesh Bundhoo retrouve un maroquin, la Santé, après avoir été rétrogradé au statut de Parliamentary Private Secretary. Suren Dayal qui a longtemps attendu, récupère le ministère de Xavier Duval, l’Intégration Sociale, le leader du PMSD étant promu aux Finances. Cader Sayed Hossen est, lui, nommé au Commerce et à l’Industrie et Michael Sik Yuen retrouve un fauteuil bien PMSD, celui du Tourisme. Ferme le cortège le transfuge du MSM, Jim Seetaram, qui se voit confier le ministère des PME et des Coopératives.
Quelques faits notables de cette cérémonie à la State House, l’absence de Lady Jugnauth, la très froide poignée de mains échangée avec Jim Seetaram et le départ rapide du locataire du Réduit une fois la photo de groupe effectuée. L’hôte parti, les invités sont quand même restés pour la collation prévue et les séances de photos d’usage. Pour tout commentaire premierministériel, c’est l’invitation au transfugisme avec la carotte des deux ministères restés vacants. « Éna enkor deux derriière », a-t-il déclaré aux journalistes.
Week-End révèle par ailleurs qu’Eric Guimbeau avait rencontré le Premier ministre la veille à Clarisse House et qu’il avait refusé une offre, bien qu’il ait discuté de réforme électorale et de lutte contre la corruption.