Le marché officiel de la Bourse a enregistré un recul légèrement supérieur à 3 % pour le premier mois de l’année 2012, indiquent les données recueillies auprès de la Stock Exchange of Mauritius Ltd. Janvier 2012 a aussi été marqué par des investissements nets positifs de l’ordre de Rs 20,8 millions réalisés par des investisseurs étrangers.
L’indice général du marché, le Semdex a terminé le mois à 1 828,13 points, soit une baisse de 3,19 % par rapport à son niveau de fin décembre 2011. Le Semtri, indice de rendement total du marché, a accusé un repli de 3,06 % pendant la même période pour s’établir à 5 499,93 points au 31 janvier. La capitalisation boursière s’élevait à Rs 166,9 milliards à la fin du mois écoulé, cédant 2,71 %.
Les données officielles montrent qu’en termes de rendement total c’est Innodis Ltd, qui a réalisé la meilleure progression le mois dernier, son indice atteignant 539,60 points, soit une augmentation de 3,93 %. Innodis a précédé, dans l’ordre, Mauritius Stationery Manufacturers Ltd (3,70 %), la Compagnie des Magasins Populaires Ltée (3,16 %), Belle Mare Holding Ltd (2,93 %), Mauritian Eagle Insurance Co. Ltd (2,70 %), Terra Mauriticia Ltd. (2,33 %), Automatic Systems Ltd (1,87 %), Ireland Blyth Ltd (1,28 %), Phoenix Beverages Ltd (1,01 %) et ENL Land Ltd (0,90 %).
S’agissant des compagnies ayant enregistré les plus mauvaises performances, on remarque que l’indice de rendement total d’Air Mauritius a fléchi de 15 % et que les valeurs hôtelières ont également marqué le pas : Sun resorts (-13,34 %), Lux Island Resorts Ltd  (-13,46 %) et New Mauritius Hotels Ltd (-5,53 %). Le fléchissement des indices de la State Bank of Mauritius Ltd (-7,14 %) et des deux groupes du secteur de la construction, en l’occurrence Gamma Civic (-8,54 %) et United Basalt Products Ltd (-4,37 %), est aussi à signaler.
Si l’on se fonde sur le niveau de rendement total depuis le lancement du Semtri, c’est Gamma Civic Ltd qui arrive en tête avec un taux de 2 556,53 %, précédant Terra Mauricia Ltd (1 960,49 %), Fincorp Investment Ltd (1314,60 %), The Mauritius Commercial Bank Ltd (1 297,88 %) et Policy Ltd  (1 266,27%). Un autre relevé établi par la SEM en prenant en compte le rendement total annuel depuis la cotation de chaque valeur boursière fait voir qu’au 31 janvier 2012 c’est la MCB qui présentait le meilleur score (24,78 %), devançant Vivo Energy (24,08 %), ENL Land Ltd (22,59 %), Gamma Civic Ltd (22,08 %) et Mauritius Oil Refineries Ltd. (21,79 %).
Par ailleurs, les indications obtenues de la SEM font voir que les investisseurs étrangers n’ont pas délaissé le marché en janvier 2012 même si leurs achats de titres sur le marché local ont été en dessous des montants auxquels on est habitué. Le montant des investissements nets a été en territoire positif, soit Rs 20,8 millions avec des achats s’élevant à Rs 150,9 millions et ventes tournant autour de Rs 130 millions.
Signalons que le marché officiel a subi des désinvestissements nets étrangers de Rs 354,8 millions en 2011, une situation attribuable à la crise globale, notamment dans la zone euro, ainsi qu’à la restructuration des portefeuilles par les investisseurs étrangers. Cependant, on constate qu’après une période morose de sept mois, les données ont été plus favorables en décembre 2011 et janvier 2012 pour marché le officiel.