Fauja Singh (101 ans), participant hier dans le sud à la troisième édition du Semi-marathon de Maurice, a rendu visite samedi aux enfants du SOS Village de Bambous. Les jeunes ont accueilli le centenaire, né à Jalandhar au Punjab et vivant en Angleterre, avec beaucoup d’enthousiasme.
C’est sous un ciel radieux qu’a eu lieu la rencontre entre les enfants du SOS Village de Bambous et le plus vieux coureur du monde, Fauja Singh. Malgré la barrière de la langue, l’ambiance et la complicité étaient au rendez-vous.
« Li bien vie sa misie-la », lançaient des petites filles toutes admiratives devant Fauja Singh, vêtu d’un t-shirt de SOS-Kinderdorf International, d’une veste et d’un pantalon. Et à d’autres de renchérir : « Li ena plis ki 100 an akoz samem ! » Plusieurs enfants n’ont pas manqué d’exprimer leur joie de voir le centenaire « galoup pou nou ».
Fauja Singh est né le 1er avril 1911 à Jalandhar au Punjab et vit depuis 1992 à Londres. Ce fermier de profession ne cesse d’étonner par sa prestance et était, selon un accompagnateur du SOS Village de Bambous, « très heureux de se retrouver parmi les enfants ». Entouré des membres de la presse allemande et du directeur de SOS Village Amédée Dabeecharun, le marathonien a visité le village et pris connaissance des activités proposées. Pour lui, sa participation au semi-marathon de Maurice ne relève pas uniquement d’un challenge personnel, mais vise aussi à encourager les jeunes et moins jeunes à s’engager dans une action à but caritatif.
Le centenaire n’a pas hésité à participer pleinement aux activités avec les enfants du SOS Village de Bambous. Il a ainsi fabriqué avec eux des posters qui ont été placés sur l’itinéraire du semi-marathon. Le message « donate generously » accompagnait les empreintes de mains des jeunes dans diverses couleurs sur les affiches.
Les vidéos réalisées par les journalistes allemands seront diffusées sur les chaînes nationales dans leur pays en vue d’encourager la population à faire des dons pour les enfants. Soutenu par les petits, Fauja Singh a ainsi prononcé à plusieurs reprises « donate generously » en allemand.
La visite du plus vieux marathonien au monde s’inscrit aussi dans le cadre des 20 ans de SOS Village. Une mini-exposition retraçant le parcours du village et de ses résidents a été organisée. Fauja Singh a quitté le centre de Bambous vers midi en saluant chacun des enfants présents. Tous les membres du staff et jeunes soutiennent qu’ils conserveront un magnifique souvenir du vieil homme qui « malgré son âge a accepté de courir pour notre bien-être ».
SOS Village a ouvert sa première résidence à Beau-Bassin en 2003. À Bambous, 12 maisons accueillent tous les jours des enfants.