Le projet de création d’un Observatoire du vieillissement constitue une des priorités du ministère de la Sécurité sociale pour 2012. C’est ce qu’a laissé entendre la ministre Sheila Bappoo samedi au siège du Tamil League, à Réduit, lors de l’assemblée générale annuelle du Senior Citizens Council. Le projet d’instituer un service de conseil juridique pour les personnes âgées est l’autre priorité du ministère.
« Le projet d’un Observatoire du vieillissement sera notre priorité cette année. » C’est ce qu’a lancé Sheila Bappo devant une salle pleine à craquer de représentants des clubs du troisième âge du pays. « Cet observatoire aura pour tâches entre autres d’analyser les problèmes rencontrés par les personnes du troisième âge, d’aider le gouvernement à élaborer une politique nationale ainsi qu’un plan d’action pour les dix prochaines années pour elles », a laissé entendre la ministre de la Sécurité sociale. Elle a annoncé que le Dr Gérard Moutou, spécialiste en géronto-psychiatrie d’origine mauricienne exerçant à La Réunion, sera à Maurice en avril dans le cadre de la concrétisation du projet d’Observatoire du vieillissement.
Lors d’une visite qu’il a effectuée à Maurice en octobre et au cours duquel il a rencontré la ministre Bappoo, le Dr Gérard Moutou avait passé en revue l’avancée de ce projet d’Observatoire du vieillissement. Le géronto-psychiatre avait proposé la tenue d’une conférence nationale sur la maladie d’Alzheimer qui déboucherait éventuellement sur la mise sur pied de l’Observatoire du vieillissement. « Cet observatoire devrait fonctionner comme un centre d’orientation, d’information et de ressources et faire de l’épidémiologie de cette maladie une de ses activités principales », avait-il expliqué.
Intervenant auparavant en mars dernier au J & J Auditorium, à Phoenix, à un rassemblement national des clubs des personnes du troisième âge du pays, la ministre de la Sécurité sociale et de la Solidarité nationale, avait annoncé entre autres la relance du projet d’un observatoire du vieillissement. Ce projet avait été mis en vieilleuse du temps où elle avait été transférée au ministère de la Femme.
La mise en place d’un Legal Counselling Service (service de conseil juridique) gratuit pour les personnes âgées est un autre projet que le ministère de la Sécurité sociale réalisera cette année, a rappelé samedi Sheila Bappoo. « Nou finn remarke ki ena boukou vie dimounn ki gagn boukou problem leritatz ek siksesyon. Parfwa bann mamb zot prop fami fer dominer ek zot », a-t-elle expliqué pour justifier de la mise en oeuvre du projet de Counselling.
Selon la ministre de la Sécurité sociale, il y aura deux types de « Counselling » : un « mass counselling service » pour permettre aux conseillers juridiques d’aller de club en club ou de région en région pour des causeries sur les problèmes légaux que peuvent rencontrer les personnes âgées et pour répondre à leurs questions ; et un « individual counselling service » vers lequel pourraient se tourner les personnes qui voudraient avoir un conseil personnalisé sur un problème légal individuel spécifique.
Sheila Bappoo a ensuite élaboré sur les divers services qu’offre son ministère aux personnes âgées et aux clubs des personnes du troisième âge du pays.