Un programme national de sensibilisation sur un mode de vie sain destiné au public et aux personnes âgées en particulier, débute le dimanche 8 avril à la plage publique de Anse La Raie. Il s’inscrit dans le cadre de la Journée mondiale de l’activité physique et la Journée mondiale de la santé observées respectivement les 6 et 7 avril.
Cette initiative, qui découle d’un partenariat entre le ministère de la Santé et de la Qualité de la Vie et divers ministères, vise à inculquer une culture d’activités physiques chez les Mauriciens et promouvoir une bonne santé. Objectif : rehausser la qualité de vie des citoyens et réduire la mortalité et la morbidité. L’accent sera également mis sur le thème de la Journée mondiale de la Santé « Le vieillissement et la Santé » et sur le slogan « Une bonne santé pour mieux vieillir ».
Il s’agit de démontrer comment, grâce à une bonne santé, les personnes âgées peuvent s’épanouir, mener une vie productive et jouer un rôle actif au sein de leur famille et de la communauté. Le programme de sensibilisation comprend des messages sur les bonnes habitudes alimentaires à adopter, des démonstrations sur les exercices physiques ainsi que des séances de counselling sur l’obésité, une alimentation saine et des facteurs de risque pour les maladies non transmissibles (MNT).
. En effet, les personnes âgées de 60 ans et plus sont deux fois plus nombreuses aujourd’hui qu’en 1980. D’ici à 2050, on comptera 395 millions de personnes âgées de 80 ans, soit près de quatre fois plus qu’aujourd’hui. On estime qu’au cours des cinq prochaines années, il y aura davantage de personnes de 65 ans et plus d’enfants de moins de cinq ans et que la majorité des personnes âgées vivront dans des pays à faibles revenus ou à revenus intermédiaires. D’ici à 2050, cette proportion aura atteint 80 %.
À Maurice, le pourcentage de personnes âgées de 60 ans et plus était de 11,8 en 2011 et il est estimé que ce chiffre passera à 22 % d’ici à 2030. Selon le Digest of Demographics Statistics 2010, l’espérance de vie des Mauriciens passera aussi de 73,3 années à présent à 77 années en 2030. Entre 2030 et 2035, il est projeté qu’il y aura un taux de croissance négative de la population (-0,02 %).