« C’est de la reconnaissance et du respect du football mauricien à mon égard », a déclaré le président de la FIFA, Sepp Blatter, en ce qui concerne le changement d’appellation de la MFA Football House en la Sepp Blatter Football House hier lors d’une cérémonie riche en émotions.
Le président Blatter, en vraie vedette, a impressionné plus d’un lors de sa première sortie officielle hier à Trianon. Arrivé samedi après-midi, Sepp Blatter est à Maurice ans le cadre du 63e Congrès de la FIFA prévu les 30 et 31 courant au Swami Vivekananda International Convention à Pailles.
Après cette cérémonie, en présence notamment du ministre de la Jeunesse et des Sports, Devanand Ritoo, du président du Comité olympique mauricien (COM), Philippe Hao Thyn Voon, et du président de la MFA, Vinod Persunnoo, Sepp Blatter a procédé au dévoilement de la place commémorative dans le cadre du Goal Project IV avec la nouvelle pelouse synthétique. Le patron du football mondial avait auparavant mis en terre un Trochetia Boutoniana dans les jardins de la MFA.
Dans son discours de circonstance, mêlant sérieux et humour, Sepp Blatter a sans aucun doute conquis plus d’un. Dès son arrivée à 16h pile, le président de la FIFA, avec son statut chef d’État, a été accueilli par le président de la MFA, le ministre Ritoo et le président du COM.
« Je suis très heureux d’être à Maurice. Vous avez tout ce qu’il faut ici. Je suis aussi très honoré par l’accueil. Je remercie le gouvernement mauricien et la MFA pour leur dévouement. Je constate qu’en dix ans le développement du football a beaucoup progressé », a-t-il fait ressortir.
Il a aussi rendu hommage à Ram Ruhee, ancien membre du CIO et de la FIFA, pour son avoir contribué à mettre le sport local sur la carte mondiale. « Ram était non seulement un collègue mais un grand ami. Je lui rend un hommage et lui dit merci pour ce qu’il a fait pour le sport mauricien », a ajouté le président de la FIFA.
Ce dernier a montré son attachement au continent africain. Il a laissé entendre que l’Afrique peut être fière d’avoir organisé pour la première fois à une Coupe du monde, en 2010 en Afrique du Sud. « J’ai beaucoup fait la promotion du développement du football en Afrique. Je suis très satisfait de voir que ce contient joue un rôle important dans le football mondial. Nous continuerons dans cette direction », a souligné Sepp Blatter.