L’apprenti Sanish Ramgopal n’oubliera pas de sitôt la 9e journée. Le cavalier mauricien avait déjà écopé d’une suspension de quatre journées samedi dernier pour n’avoir pas donné à Dealer’s Charm toutes ses chances pour obtenir la meilleure place à l’arrivée. Il a, ce matin, été trouvé coupable du même délit alors qu’il était en selle sur Anton Ruskin dans la dernière épreuve et sanctionné de six journées de mise à pied. Cependant, comme la première sanction lui a été infligée après la dernière course, les Racing Stewards n’ont pas pris cela en considération avant de le sanctionner à nouveau. Aussi, il lui a été dit qu’il pourra purger ses deux peines concurremment. Ce qui fait qu’il sera absent pendant six journées.
Les Racing Stewards sont arrivés à la conclusion que Sanish Ramgopal n’a pas monté Anton Ruskin avec sa vigueur habituelle entre approximativement les 150 et les 75m. Pour sa défense, l’apprenti a souligné que son entraîneur lui avait demandé de s’exercer avec la cravache car il pensait qu’Anton Ruskin était un mauvais cheval. Il a accepté le fait qu’il n’a pas monté avec sa vigueur habituelle, mais a dit avoir été débalancé et que son cheval a été gêné par des jets de terre dans la ligne droite finale. Shirish Narang, lui, s’est appuyé sur le fait que Sanish Ramgopal est un apprenti et qu’il est encore à apprendre les rouages des courses. Les arguments de Sanish Ramgopal n’ont pas été acceptés.
Par ailleurs, Jeanot Bardottier a été mis à pied pour une journée et il aura aussi à payer une amende de Rs 20 000. La raison derrière cette sanction est qu’il s’est absenté du training sans avoir au préalable obtenu la permission des Racing Stewards. De ce fait, il a enfreint les règlements 55. A (1) et (2) et été sanctionné sous le règlement 213 (2).
Rye Joorawon devra payer une amende de Rs 5 000 pour n’avoir pu monter Hard Day’s Night au poids indiqué au programme. Il avait été annoncé qu’il monterait ce cheval avec un surplus d’un kilo, mais au final, il l’a piloté avec un excédant de 1,5 kg.  Il a déclaré qu’il avait au prime abord accepté la monte à 55,5 kg, le poids indiqué dans les entrées. S’il savait qu’il ne pourrait monter à 53 kg — le maximum d’overweight est d’un kilo —, son entraîneur lui avait dit qu’il pouvait monter à 53,5 kg. Or, c’était aller à l’encontre du règlement 111. (1) et 111. (2) (d).
Rs 10 000, c’est la pénalité qui a été infligée à l’assistant-entraîneur Yannick Perdrau en ce qu’il s’agit du surpoids de Raymond Danielson pour la monte d’Ole Gunnar. La faute ne revenait pas au jockey, mais à Yannick Perdrau, qui avait oublié d’en faire mention lors de la déclaration de ses partants pour la journée de samedi. Yashin Emamdee (Chester’s Wish), lui, a écopé d’une amende de Rs 25 000 pour une faute d’interférence commise à l’encontre d’Avail dans le dernier tournant de la huitième épreuve