Selon le CEO d’Airports of Mauritius Ltd (AML), Serge Petit, « Nandanee Soornack n’a pas d’activités commerciales à l’aéroport ». Il conteste ainsi les allégations à l’encontre de la Mauritius Duty Free Paradise (MFDP) et AML au sujet des allocations de contrats aux commerces opérant dans le terminal actuel, précisant que toutes les procédures ont été rigoureusement respectées.
Serge Petit explique que dans l’application soumise par Airway Coffee en vue d’un permis pour les services de restauration seuls les noms de Domeswarsing Gooljaury et celui de son épouse Anishtabye Natacha Ruggoo étaient inscrits dans le document au moment de la soumission des dossiers en 2009. Ce qui est toujours le cas à ce jour, a précisé le CEO d’AML qui répondait aux questions de la presse. Il en est de même pour la compagnie Designer Labels Ltd, représentant la marque Hugo Boss, qui opère à l’aéroport depuis 2005.
Serge Petit s’est défendu de se complaire aux amis politiques de M. Gooljaury en indiquant avoir refusé à ce directeur de compagnie la gestion d’un parking et d’un Car Wash à l’intérieur et à l’extérieur de l’aéroport. Quant aux accès au VIP lounge de Mme Soornack, le CEO d’AML s’est dédouané de la question en expliquant que cet accès relevait du gouvernement central et que ces informations sont confidentielles.