En l’espace d’une semaine, six personnes, dont un enfant de 9 ans, ont perdu la vie des suites d’accidents de la route. Cette série noire a poussé le personnel de la Traffic Branch Unit (TBU) à mettre les bouchées doubles avec un déploiement spécial des différentes unités des forces de l’ordre sur les routes de l’île pour traquer les chauffards. La police cible plus spécialement les individus prenant le volant sous l’influence d’alcool et les conducteurs circulant au-delà de la vitesse autorisée.
Depuis dimanche dernier, les esprits ont été marqués par le décès brutal de deux anciens haut gradés de la police, survenu en l’espace de moins de 24 heures. L’ex-Assistant Surintendant de Police (ASP) Deosaran Kowlessur, 77 ans et domicilié à la Richelieu Branch Road, à Coromandel, s’adonnait à son footing matinal lorsqu’il a été fauché mortellement par un 4×4, dimanche 3 janvier, dans sa localité. Le véhicule impliqué, immatriculé 902 FB 07, aurait dérapé avant de heurter fatalement le septuagénaire, balayant dans sa course un panneau de signalisation qui se trouvait du côté gauche de la route. La violence de l’impact de cette collision était telle que le retraité est mort sur le coup. Une autopsie pratiquée par le Dr Jankee, Police Medical Officer (PMO), a attribué son décès au choc de ses multiples blessures. Le conducteur du 4×4, Hans Daniel Félix Lagaillard, un habitant de Cité Richelieu de 23 ans, a été appréhendé et a comparu devant le Bail and Remand Court le même jour sous une inculpation provisoire d’homicide involontaire, après quoi il a été reconduit en cellule policière, le temps que se poursuive l’enquête.
Toujours dimanche, durant la soirée, c’est l’ex-Assistant Commissaire de Police (ACP) Jayram Unmar, 69 ans et ancien patron de la Major Crime Investigation Team (MCIT), qui a été la victime d’un délit de fuite. Le drame s’est joué non loin de la Gaëtan Raynal SSS, à l’Avenue Belle-Rose, Quatre-Bornes, soit à quelques mètres du domicile du sexagénaire, peu après 21h. Lorsque des passants l’ont trouvée, la victime gisait inerte dans une mare de sang sur l’asphalte, portant de multiples blessures au visage et sur le corps. Jayram Unmar devait être conduit à l’hôpital Victoria, à Candos, mais les médecins n’ont pu que constater son décès. Près de quatre heures plus tard, un certain Nicholas Fritz, un habitant de Quatre-Bornes de 36 ans, s’est présenté au poste de police de sa localité pour rapporter l’accident. Il a confié aux enquêteurs qu’il était au volant d’une voiture immatriculée 5533 DC 10 lorsqu’il a renversé Jayram Unmar. Soumis à un test d’alcoolémie, celui-ci s’est avéré positif, jouant ainsi contre lui lors de sa comparution en Cour de Rose-Hill, le lundi 4 janvier. Inculpé provisoirement d’homicide involontaire, le trentenaire a été reconduit en cellule, la police ayant objecté à sa remise en liberté.