Trois Memorandums of Understanding impliquant le ministère des Services financiers et de la Bonne gouvernance, la Financial Services Commission (FSC) et la Stock Exchange of Mauritius Ltd (SEM) ont été signés ce matin avec la National Stock Exchange of India (NSE), la plus grande bourse de la Grande Péninsule. Ces protocoles portent essentiellement sur l’éducation et la formation professionnelle des jeunes dans le domaine des services financiers, la surveillance et la gestion des risques dans ce même secteur, le transfert de savoir-faire et de technologies de la NSE à la SEM ainsi que le développement de nouveaux produits boursiers.
Les domaines de coopération identifiés par la NSE et le ministère des Services financiers concernent principalement la formation dans les services financiers et le développement des capacités institutionnelles. Les autorités locales pourront s’appuyer sur l’expérience de la NSE pour aider l’Université de Maurice et l’Université de Technologie à élaborer des programmes de formation poussée pour une maîtrise des rouages des marchés financiers et de la finance globale ainsi qu’une meilleure compréhension du fonctionnement du marché boursier. Le ministère pourra compter sur le soutien de la NSE dans le déploiement du programme du Financial Services Institute.
Le Mou entre la NSE et la FSC contient également un volet consacré à l’éducation et à un transfert de connaissances. La NSE est appelée à aider la FSC pour la mise en place d’un programme de certification en ligne des professionnels de divers sous-secteurs des services financiers, dont les services bancaires, d’assurance et boursiers. La NSE contribuera aussi au renforcement des capacités de la FSC à travers la mise en place de systèmes de surveillance et de gestion des risques du marché financier. Pour ce qui est du programme de certification en ligne, l’exercice touchera, dans un premier temps, les agents d’assurance.
Avec la Bourse de Maurice, la NSE entreprendra une série d’actions en vue de sensibiliser les membres du public ainsi que les professionnels à la chose financière et aux technicités du marché boursier. La NSE fournira une plateforme électronique à la SEM pour mener à bien un programme d’évaluation et de certification en ligne de la formation suivie par les acteurs du marché. La NSE est également disposée à aider la SEM à concevoir et à coter des produits dérivés sur les indices boursiers, des produits visant principalement les marchés africains et libellés en dollar américain. Les sociétés gestionnaires d’actifs seront ciblées pour ce qui est du marketing de ces produits spécifiques. Il est, par ailleurs, prévu que la NSE mettra les services de ses consultants à la disposition de la SEM pour assurer une meilleure surveillance et gestion des risques sur le marché local.
Les trois protocoles ont été paraphés par la CEO de la NSE, Chitra Ramkrishan, le chef de cabinet au ministère des Services Financiers, Ram Prakash Nowbuth, le CEO de la SEM, Sunil Benimadhu, et le Chief Executive par intérim de la FSC, P. K. Kuriachen. Le ministre des Services financiers, Roshi Bhadain, a déclaré que ces trois MoUs cadrent avec la politique de développement des services financiers et l’objectif des autorités d’encourager l’investissement et la création d’activités de substance dans ce secteur.