• Le nom du maire de BB-RH étant cité au détriment de Raj Matadeen, les employés craignent une politisation de cet organisme

Le nom du maire de la ville de Beau-Bassin/ Rose-Hill (BB-RH), Ken Fong, circule en vue de la succession à Yousouf Ismaël au poste de directeur général de la CWA. Selon les premières informations, il pourrait occuper le poste au détriment de Raj Matadeen, numéro deux de cet organisme. Une validation du Conseil des ministres est attendue en ce sens.

Ken Fong avait pris un congé en tant que maire de BB-RH pour se présenter comme candidat de L’Alliance Morisien à Beau-Bassin/ Petite-Rivière (No 20 aux législatives du 7 novembre 2019. Le candidat battu avait aussitôt repris son fauteuil de maire.

Ken Fong pourrait bien être le nouveau directeur général à la CWA à compter de l’année prochaine selon des indications qui nous sont parvenues. Dans un premier temps, le nom de Chandrasen (Raj) Matadeen, numéro deux à la CWA, devait être cité pour succéder à Yousouf Ismaël.

D’ailleurs, depuis que ce dernier a demandé que son contrat ne soit pas renouvelé, Raj Matadeen agissait comme directeur général par intérim et intervenait même dans la prise de décision. Mais récemment, les bruits courent que c’est le maire de Beau-Bassin/RoseHill, proche du Premier ministre adjoint, Ivan Collendavelloo, qui pourrait occuper le poste de directeur général.

Par ailleurs, des sources de la CWA soutiennent que le président Gaston François Desmarais démissionnera également de son poste pour laisser la place à Geean Mahadeea, un membre du Conseil d’administration de la CWA. Pourtant le contrat du président vient d’être renouvelé en octobre 2019. À la CWA, on craint les séquelles d’une politisation de cette organisation et certains employés disent s’attendre au pire.