Le projet d’un hôpital animalier se précise avec la visite à Maurice cette semaine du Dr Amarjit Singh Nanda, Animal Husbandry Commissionner et Chief Veterinary Officer du gouvernement de l’Inde. L’hôpital, au coût de Rs 60 millions, devrait voir le jour vers fin 2015.
Le nouvel hôpital pour animaux sera construit sur un terrain de 5 arpents dans la région des hautes Plaines-Wilhems. Il sera ouvert 24h/24 et prodiguera des soins et autres traitements, lesquels jusqu’ici n’étaient pas pourvus aux animaux : services d’ophtalmologie, soins d’orthopédie (notamment en cas de fractures avancées et la réparation des articulations), chirurgie abdominale et thoracique, fixation ligamentaire, ainsi que le diagnostic des maladies virales. Ce nouvel hôpital sera doté d’équipements et d’installations de pointe pour des services pathologiques, des interventions chirurgicales au sein d’une salle d’opération high-tech pour des diagnostics cliniques dans un laboratoire équipé. Outre des salles destinées aux animaux qui seront placés sous observation, l’hôpital sera également doté d’une dentisterie et d’une salle à des fins d’autopsie.
La superficie de ce centre hospitalier dernier cri pour animaux sera de 1 200 à 1 500 m 2 et coûtera à l’État Rs 60 millions. Il devrait être livré vers fin 2015. Dans la première phase du projet, il est prévu que l’hôpital soit doté de in-patients wards et de out-patients. L’hôpital sera en mesure d’accueillir des animaux plus gros, comme des chevaux et des boeufs lors de la deuxième phase du projet.
Le Dr Amarjit Singh Nanda est arrivé au pays en début de semaine pour une série de consultations avec les autorités mauriciennes sur la mise en oeuvre de ce projet d’hôpital pour animaux. Le Dr Nanda a eu notamment des pourparlers avec le ministre de l’Agro-industrie et de la Sécurité alimentaire et l’Attorney General, Satish Faugoo, et avec de hauts fonctionnaires du ministère ainsi qu’avec le comité de pilotage pour la mise en oeuvre de ce projet. Il a également prodigué des conseils sur les différents équipements dernier cri et de haute technologie qui seront installés au sein de ce centre hospitalier pour animaux.
Selon les données du ministère de l’Agro-industrie, la population animale à Maurice, compte quelque 193 700 têtes, soit 8 000 bovins, 30 000 ovins/caprins, 25 000 porcs, 30 000 cerfs, 700 chevaux et 100 000 animaux domestiques (chiens et chats). Les principales maladies auxquelles ils sont exposés sont les maladies obstétriques, les maladies des yeux (opacité cornéenne, cataracte…), les maladies virales (Corona, parvo virus, l’hépatite, la maladie de Carré…), la tendinite chez les chevaux, plusieurs types de traumatismes et de hernies et des problèmes dermatologiques. Il existe actuellement trois hôpitaux pour animaux, gérés par la MSPCA, situés Rose-Hill, Union Park et à Calodyne. Mais ces centres, selon le ministère, pourvoient seulement des traitements primaires, d’où la nécessité de mettre en place un hôpital moderne.