Un chalutier français a pris en remorque mardi le Costa Allegra, qui dérivait depuis la veille au large des Seychelles avec plus de 1.000 personnes à bord, jusqu’à une île proche, l’île Desroches, ont annoncé les garde-côtes.
« Les garde-côtes des Seychelles peuvent confirmer qu’un chalutier français a atteint la zone cette nuit et remorque le navire jusqu’à l’île Desroches », située à 240 km au sud-ouest de Mahé, la capitale des Seychelles, selon un communiqué.
Parti samedi de Madagascar, le bateau de croisière de 188 mètres de long, avec à son bord 636 passagers –de 25 nationalités différentes, essentiellement des Italiens, des Français et des Autrichiens– et 413 membres d’équipage, se dirigeait vers les Seychelles, et devait se rendre ensuite à Oman puis en Egypte.
« Un incendie s’est déclaré dans la matinée (de lundi). Les pompiers l’ont rapidement éteint, mais il a endommagé les générateurs », avait expliqué le commandant Giorgio Moretti, directeur des opérations maritimes de Costa Croisières, lors d’une conférence téléphonique avec la presse. « Le navire est à la dérive, il n’y a pas de propulsion, mais aucun incident n’est signalé à bord », avait-il précisé. « Il n’y a ni morts ni blessés », avait-il encore dit.
Les garde-côtes ont précisé que deux remorqueurs étaient attendus pour prendre le relais du chalutier plus tard mardi afin de ramener finalement le paquebot vers Port Victoria, le port principal des Seychelles, sous protection, selon le communiqué des garde-côtes.