La 4e édition du Carnaval International de Victoria, organisée par le Seychelles Tourism Board, a eu lieu du vendredi 25 au dimanche 27 avril dernier, dans l’île principale de l’archipel, Mahé, et a réuni une cinquantaine de chars.
De plus en plus de délégations étrangères y participent dont, cette année, un groupe de country musique, le Bourbon Kings, Lisa Harley et Zydekas, spécialistes de la musique Cajun et zydeco, venant des Etats-Unis; le Samba O Carnaval de Sao Paulo du Brésil ; des échasseurs de Haicheng de la province Liao Nan, de Chine ; des musiciens de la Corée du Sud; des Amis du Carnaval des Jeunes Catholiques, de Dusseldorf, Allemagne; et d’autres de France, d’Inde, de la Russie… Ils ont défilé, samedi dernier, dans les rues principales de la capitale devant un nombreux public.
Ce Carnaval International de Victoria est classé parmi les cinq premier carnaval au monde, selon les dires du ministre du Tourisme et de la Culture de l’archipel, Alain St Ange. Cet événement culturel dans l’océan Indien, lancé par les Seychelles en 2011 avec la collaboration de l’île de la Réunion, a depuis élargi son comité de coorganisateurs qui inclut maintenant l’Afrique du Sud, Madagascar et Mayotte. La République de Maurice qui avait participé au défilé en 2013, a retiré sa participation cette année.
Les organisateurs ont délivré 151 accréditations aux membres de la presse internationales, qui sont venus pour couvrir ce carnaval tropical des îles vanilles de l’océan Indien. Une première pour cet archipel des 115 îles, qui n’a jamais accueilli autant de journalistes étrangers à Victoria, selon Alain St. Ange. Pour la première fois, les membres organisateurs ont prévu, pour les enfants, un mini carnaval. Ainsi, des enfants de résidents et d’expatriés, environ 200 participants, âgés de 5 à 12 ans, issus d’écoles primaires publiques et privées de l’archipel ont allègrement défilé dans la ville. En collaboration avec leurs enseignants, ces écoliers ont confectionné leurs costumes avec des produits recyclés. Ils ont défilé dimanche après-midi du 27 avril, dans l’enceinte du Freedom Square, situé au centre-ville de Victoria.
La STB des Seychelles a fait appel à l’expertise de Lima Calbio, de la République de Trinité et Tobago pour la réalisation d’un concours pour les jeunes participants. Native de cet Etat insulaire de la mer des Antilles, Lima Calbio, depuis sa plus tendre enfance, est imprégnée du carnaval, car à Trinité et Tobago, cet important évènement représente une tradition familiale, qui se transmet de génération en génération. Cette Trinidadienne est une artiste très connue dans les Caraibes et a pris part dans de nombreux show. Issue d’une famille musicienne, Lima Calbio affectionne la Soca (une version très rythmée du calypso), un style musical très populaire à Trinité et Tobago.