Un touriste français de 36 ans est décédé aux Seychelles des suites de très graves blessures aux jambes et la police tentait de déterminer mardi s’il avait été victime d’une attaque de requin, un accident rarissime dans cet archipel de l’océan Indien, a-t-on appris de sources officielles seychelloises.
La victime « faisait de la plongée sous-marine dans un des plus jolis sites des Seychelles, Anse Lazio, sur l’ile de Praslin », a expliqué à l’AFP le porte-parole de la police seychelloise Jean Toussaint.
Ses blessures aux jambes « laissent à penser qu’il pourrait s’agir d’une morsure de requin », a-t-il poursuivi.
« Les autres touristes qui se trouvaient sur la plage ont tenté de lui porter secours, mais il est décédé en arrivant à terre car ses blessures étaient trop graves », a-t-il poursuivi.
Une autopsie devait être pratiquée mardi pour déterminer les causes exactes de la mort du Français, dont les blessures auraient également pu être provoquées par l’hélice d’un bateau, selon une source proche du dossier.
Si l’attaque de requin devait se confirmer, il s’agirait d’un cas rarissime aux Seychelles.
« Cela fait plus de 40 ans que je fais de la plongée sous-marine et jamais et je n’ai rencontré aucun problème. Les requins ont même tendance à devenir une espèce très rare dans l’archipel car elle est surexploitée pour sa chair et ses ailerons », a expliqué à l’AFP Michel Gardette, président du Fonds de développement de Praslin.
Praslin est la seconde île (38 km²) de l’archipel des Seychelles, située à 44 km au nord-est de Mahé.