Le ministère du Tourisme et de la Culture de la République des Seychelles a organisé la quatrième édition de son Carnaval International, du vendredi 25 au dimanche 27 avril, dans les rues de Victoria à Mahé.
Le ministre du Tourisme seychellois Alain St Ange et les membres de l’organisation ont accueilli pour cette présente édition 51 délégations en provenance de l’Afrique, de l’Amérique du Sud, de l’Europe, de l’Asie et des îles de l’océan Indien.
Le Carnaval International de Victoria figure parmi les cinq meilleurs carnavals au monde. Victoria est la seule ville où les meilleurs groupes du monde participent ensemble à un carnaval et qui apporte la diversité totale de culture et de couleurs dans un seul lieu.
Alain St Ange croit que le Carnaval International des Seychelles est un très bon outil, une vitrine pour rendre l’archipel plus visible, grâce aux couvertures médiatiques internationales des 151 journalistes accrédités qui sont venus couvrir cet événement.
Dans son discours d’ouverture, le ministre a dit que le Conseil du tourisme des Seychelles doit se démarquer de la seule promotion de l’archipel par le soleil, la mer et le sable. Il a fait mention de la décision du président de la République des Seychelles, James Alix Michel, de mettre en avant la culture du peuple seychellois qui doit être le point central de la promotion de l’archipel.
Le ministre seychellois a aussi parlé des Îles Vanille de l’océan Indien, qui ont des atouts pour attirer les touristes. Il a parlé des partenariats entre les différents gouvernements de la région, en soulignant la signature par le Premier ministre mauricien Navin Ramgoolam et le président de la République des Seychelles de l’accord pour que les deux pays exploitent conjointement une extension des territoires maritimes de l’océan Indien.
Cette présente édition a accueilli notamment la Notting Hill Carnival Roadshow Company de Londres. Le Brésil est venu en force, l’Allemagne avait une délégation venant de Dusserdolf, alors que l’Italie, l’Indonésie, Trinidad et Tobago ont aussi répondu à l’appel.
Des animations musicales par des groupes locaux et étrangers ont eu lieu de midi à minuit, dans le centre-ville, durant les trois jours de fête.
Les élèves des écoles primaires et secondaires de l’archipel, avec l’appui de leurs enseignants, ont pour la première fois participé à un mini-carnaval en défilant dans l’enceinte du Freedom Square à Victoria.