Dans le cadre de la commémoration des 85 ans de la naissance de Sir Gaëtan Duval (9 octobre 1930-5 mai 1996) le Parti Mauricien Social Démocrate lance la Fondation Sir Gaëtan Duval. Le calendrier marquant cette commémoration a été dévoilé hier matin par la ministre Aurore Perraud, au siège du parti à l’Astor Court, Port-Louis lors d’une rencontre avec la presse.
« La Fondation Sir Gaëtan Duval sera apolitique et aura quatre axes d’intervention : le social, l’éducation, l’environnement et la jeunesse », a précisé ce matin Nizaar Dowlut, vice-président du PMSD. Cette fondation sera lancée le dimanche 11 octobre prochain à la résidence de Sir Gaëtan Duval à Grand-Gaube, a pour sa part annoncé Aurore Perraud. Elle présentait le calendrier d’activités marquant la commémoration des 85 ans de la naissance de SGD.
Sir Charles Gaëtan Duval, né le 9 octobre 1930 et mort le 5 mai 1996, avocat et homme politique mauricien, a été le leader du PMSD et ministre dans divers gouvernements, depuis l’indépendance du pays jusqu’à sa mort.
Les activités débutent le vendredi 9 octobre prochain par un dépôt de gerbes à 16 h 30 sur la tombe du tribun au cimetière St Jean, Quatre-Bornes. Ce dépôt de gerbes sera suivi par une messe à 17 h en l’église St Jean. « Nous invitons les Mauriciens à y assister en grand nombre car SGD a été un des bâtisseurs de l’île Maurice moderne », affirme Aurore Perraud.
Le lendemain, samedi, les Mauriciens sont invités à assister à une SGD Memorial Lecture par Me Jacques Panglose. « Me Panglose est quelqu’un qui a connu et côtoyé SGD des années durant. Cette conférence sera une occasion pour tous les Mauriciens de mieux cerner la personnalité du tribun », a encore expliqué l’intervenant. Y interviendront également Azad Doomun, un die-hard bleu qui a aussi connu et côtoyé SGD et l’historien Benjamin Moutou, a ajouté Aurore Perraud.
En sus du lancement de la fondation, le dimanche 11 sera une journée portes ouvertes de 10 h à 17 h à la résidence de SGD à Grand-Gaube où quelque 300 enfants, venus de toutes les circonscriptions du pays, seront reçus à déjeuner, a annoncé la ministre. « C’est une façon pour nous de démontrer l’attachement que SGD avait pour les enfants et donner également l’occasion aux Mauriciens de découvrir le patrimoine du tribun », a-t-elle expliqué.
« La commémoration de la naissance de SGD sera une occasion pour tous les Mauriciens de rendre hommage à un homme qui a marqué l’histoire de notre pays », a affirmé Aurore Perraud.
Rappelons que Gaëtan Duval est né à Rose-Hill le 9 octobre 1930. Son père, Charles, est fonctionnaire et sa mère Rosina, femme au foyer. À la mort de son père en 1933, alors qu’il n’a que trois ans, c’est son oncle Raoul qui l’élève. Le jeune Duval fréquente l’école primaire Saint-Enfant-Jésus RCA et le Collège Royal de Curepipe. Il étudie à l’université de Paris.
SGD est considéré, au niveau international, comme étant l’un des avocats les plus chevronnés de son temps. Il était aussi un passionné de sports équestres, fin gourmet et bon vivant.
Après des études de droit, il se lance dans l’arène politique mauricienne aux côtés de Jules Koenig, fondateur du PMSD. Ce parti prônait l’adhésion au Royaume-Uni alors que le Parti de l’Indépendance de Seewoosagur Ramgoolam s’est battu pour l’indépendance du pays. Le PMSD perd les élections d’août 1967, mais intègre le gouvernement d’unité nationale formé en décembre 1969.
SGD a occupé divers postes de ministre dans les gouvernements de Seewoosagur Ramgoolam et par la suite dans celui d’Anerood Jugnauth. Il occupe le poste le leader de l’opposition en quatre occasions et meurt le 5 mai 1996 en tant que tel. Il a aussi été le premier Lord-maire de Port-Louis. SGD contribua grandement au développement du secteur textile et touristique de Maurice pendant les années 1980. Il est considéré comme l’un des grands contributeurs au développement de Maurice. Il avait de très bonnes relations avec des politiciens et hommes de pouvoir étrangers.
En reconnaissance de son action politique et judiciaire, la légion d’honneur lui fut décernée par la France et il fut anobli par la reine Élisabeth II. À Maurice, plusieurs infrastructures portent son nom, dont l’école hôtelière d’Ébène et le stade de la municipalité de Rose-Hill. Le 4 octobre 2007, le conseil des ministres a par ailleurs annoncé que l’aéroport de Plaine-Corail de Rodrigues serait rebaptisé aéroport Sir Gaëtan Duval, en hommage à ce dernier, qui avait grandement contribué à l’essor économique de l’île, surtout dans le domaine touristique.