Dans le contexte du confinement national prévu jusqu’au 15 avril, le Front commun des Ulemas, regroupant plusieurs organisations musulmanes, demande aux pratiquants de la communauté musulmane de ne pas se rendre au cimetière dans la journée et la nuit du 8, date à laquelle le Shab-e-Baraat sera célébrée. Et ce, en rai- son du couvre-feu et des risques liés à la propagation du Covid-19 dans le pays.

C’est par le biais d’un communiqué émis, le Front commun des Ulemas – dont les dirigeants sont le Mawlana Haroon Assen, le Mawlana Saleem Seedat, le Mawla- na Shamim Khodadin et le Mufti Afzalkhan Fazelkhan – souhaite passer leur message à la communauté musulmane. Selon ces derniers, dans une situation de couvre-feu en raison du Covid-19, la charia permet aux musulmans de rester chez eux et prier à leur domicile le jour du Shab-e-Baraat. Ils lancent un appel surtout aux hommes, leur demandant de ne pas prendre le risque de sortir pour se rendre au cimetière en cette nuit du 8. Le Front commun des Ulemas demande aux musulmans de respecter les consignes des autorités pour éviter tout dérapage ou incident le 8 avril prochain. Il lance un appel à la compréhension et à la collaboration de tous les musulmans.