Un nouveau parti est apparu dans le firmament politique mauricien en août de l’année dernière. C’est premier parti qui puise sa force dans les réseaux sociaux, notamment à travers une mobilisation par Facebook, et à travers les journaux. Shabana Raman est la secrétaire générale de ce parti et Parvèz Dookhy le président. Tous les deux résident en Europe où ils occupent des fonctions professionnelles mais récusent fermement l’affirmation que le RCP est un parti virtuel. « Nous sommes une équipe soudée avec des membres à Maurice et à l’étranger », souligne Shabana Raman, qui a passé quelques semaines à Maurice en décembre et janvier, durant lesquelles elle a participé à des réunions de formation et au lancement des cellules du mouvement. Tout en reconnaissant que le RCP apporte une part de rêve dans la politique mauricienne, elle insiste sur le fait que le parti est réaliste. « Nous sommes idéalistes mais pas naïfs », lance-t-elle.