Le ministre du Travail a consacré une partie de son discours à l’emploi chez les jeunes et au taux de chômage, entre autres. D’excellentes mesures ont été prises pour encourager l’employabilité, a souligné Shakeel Mohamed qui n’a pas manqué d’égratigner l’opposition.
Shakeel Mohamed a déclaré que le ministère du Travail a enregistré 20 554 chômeurs ; le taux de chômage étant de 7,8 % pour 2011. Pour lui, le ministre des Finances Xavier-Luc Duval a identifié « là où le bât blesse » dans son budget. « There are urgent measures that have to be implemented for youth unemployment ; urgent measures that have to be implemented with regard to women unemployment, and that is why he has brought about excellent measures in this Budget that will encourage employability by the training that is offered by the Ministry of Vasant Bunwaree at the MITD. The HRDC will be doing an excellent job with the 60% that they will be paying and the 40 % contributed by the employers », a soutenu Shakeel Mohamed.
35 % des jeunes de 16 à 24 ans sont inscrits comme demandeurs d’emploi, a souligné le ministre du Travail. Il s’est toutefois dit confiant que grâce à la formation qui leur sera proposée, l’on pourra identifier les besoins du marché et en ressources humaines.
Shakeel Mohamed a par la même occasion tiré à boulets rouges sur les parlementaires du MMM et MSM. « Il semble y avoir un problème à chaque fois qu’il y a un  partenariat entre ces deux partis. Je ne dis pas que c’est le MMM qui est problématique, ou le MSM. Mais il y a un problème. Il y a d’ailleurs eu des pertes massives d’emplois… » a-t-il affirmé avant de présenter des chiffres en vue de soutenir ses propos.
Le ministre a aussi fait état d’une « excellente » mesure du Budget 2012. « Nous avons désormais une aide financière immédiate pour les licenciés sous forme d’un transitional unemployment benefit à travers le workfare programme introduit dans les nouvelles lois du travail. »
« De plus, tous les travailleurs touchant jusqu’à Rs 3 000 par mois n’auront pas à payer leur part de contribution, soit 1 % de leur salaire de base mensuel pour avoir droit à une assistance financière. C’est le gouvernement qui s’occupera de leur compte au National Savings Fund », a expliqué Shakeel Mohamed. Et d’ajouter : « We cannot therefore say, when we look at those measures in detail, that it is a Budget for protecting only the private sector et les gros paltots ! »
M. Mohamed a aussi critiqué les anciens ministres du MSM, dont Showkutally Soodhun. Il a d’ailleurs repris une citation de M. Soodhun dans laquelle ce dernier couvre d’éloges le Premier ministre Navin Ramgoolam, alors que désormais des critiques sont émises contre le premier ministre.