Daniel Gerard Moor qui effectuait son baptême du feu au Champ de Mars aura fait bonne impression samedi. Même si elle est rentreé bredouille, la nouvelle cravache de l’entraînement Shirish Narang a frôlé la « winners enclosure » dans l’épreuve de clôture. Une arrivée dans un mouchoir entre quatre coursiers dont le sien, l’inattendu Halabaloo qui échoua à seulement 0,15 longueur du gagnant Strum (Jeannot Bardottier).
« At 200m to the home, I thought I could make it », nous rappelait encore entre deux montes au training, mardi, l’expérimenté Australien qui avait déjà tapé dans l’oeil par sa maîtrise au sortir des stalles avec son tout premier coursier de la journée Social Network. « Halabaloo proved me he was a courageous sort. He gave everything he had but was beaten by better horses ».
Moor signa curieusement un bail avec la quatrième place lors de cette 5e journée. Outre Halabaloo, Social Network et Seven Carat terminèrent tous deux au pied du podium. « Social Network avait voyagé assez handy. Mais il montra finalement qu’il avait besoin de cette course. Seven Carat qui n’avait pas couru depuis novembre 2014, est à créditer lui aussi d’une bonne course de rentrée. On ne peut évaluer le nouveau Flash Drive — dernier dans la cinquième course — qui rentra à l’écurie avec un speedy cut ».
Moor avance qu’il maîtrise la piste du Champ de Mars qui est « an interesting track and a quite good surface ». Celui qui concède que cette aventure mauricienne « falls at a good time of my life with a bit of a break from the australian grind », est résolument motivé de son « working holiday » à Maurice. « I am not expecting anything huge here. Je veux mettre mon expérience au service de cette jeune écurie. I’m enjoying my stay here (sa femme et ses deux enfants viennent le rejoindre à la mi-mai) and I’m hoping for better at the Champ de Mars ».