Deux victoires en autant de journées pour l’entraîneur Shirish Narang qui enregistre sa cinquième de la saison. Voilà de quoi réjouir son entourage et son stable supervisor Preetam Daby  qui retrouvent la winner’s enclosure depuis la trêve après une période difficile.
«C’est vrai qu’on est passé par des moments difficiles, mais il ne faut pas oublier qu’on n’a pas un gros effectif et que les chevaux aussi sont quelque peu vieillissants. Mais depuis quelque temps, les chevaux évoluent mieux et répètent aussi leur performance. Par exemple, Kingdom’s Key avait terminé troisième lors de la 19e journée. Et avec une première ligne deux semaines après, il a répété sa course pour l’emporter. La même chose pour Lividus. Lors de cette même 19e journée, il avait été battu de très peu par Cinchona. C’est un cheval qui a continué a baissé en rating, mais qui était toujours présent. Samedi dernier, dans un rating de non winner, il n’a pas fait de détail pour renouer avec le succès qui le fuyait depuis le 6 octobre 2012», devait dire Daby à Turf Magazine.
«À vrai dire, Lividus se retrouvait dans un lot à sa portée et il n’a fait que prouver tout le bien qu’on pensait de lui. C’est un coursier qui a été battu par les Dustan, Strum, Lion’s Print entre autres et il était mieux dans sa peau cette saison. On a su le maintenir dans une bonne forme et cette victoire est venue nous réconforter».
Il faut savoir qu’avant la victoire de Kingdom’s Key, il faut remonter à la 10e journée pour voir Shirish Narang et son entourage accueillir un gagnant, en l’occurrence Wing Man, piloté par Daniel Moor. Ce dernier a déjà plié bagage et coïncidence ou pas, son établissement a enregistré deux succès de suite. «On ne pas pas accuser Moor de tous les maux. Il a fait son maximum et était très dedicated. Malheureusement, il a joué de la malchance ou fut battu par plus fort que lui. Constatez que lors de la 19e journée, il aurait pu signer un doublé avec Lividus et Kingdom’s Key. Et ces deux chevaux ont gagné lors de leurs sorties suivantes».
Nikhil Parmar on board
Il faut ressortir, que derrière ces deux succès de Shirish Narang, on note la présence, outre de Daby, mais aussi de Vijay-Anand Bundhoo et de Naveen Nagadoo depuis quelque temps, sans oublier l’apport de Kevin Ghunowa comme jockey.
«Naveen nous donne un sacré coup de main pour le track working et aussi Vijay-Anand de par son expérience. Quant à Kevin, il nous donne entière satisfaction. Cependant, on était en contact avec l’Indien Nikhil Parmar qui est un light weight jockey. Il sera chez nous dès la semaine prochaine si toutes ces démarches administratives sont en règle».
Et comment s’annonce la suite? «On espère tirer notre épingle du jeu jusqu’à la fin de la saison et pourquoi pas avec trois ou quatre victoires. Il faut aussi déjà préparer la relève au sein de l’effectif et à ce sujet, on a déjà fait l’acquisition de Racing For Fun, importé par le MTC. Ce coursier, qui était sous la férule de Mike de Kock,  a remporté une victoire de bout en bout sur 1200m et trois placés en huit sorties», a conclu Daby.