Deux petites victoires. C’est ce qui manque désormais à l’entraînement Narang pour respecter les nouvelles exigences appliquées par le Mauritius Turf Club afin de conserver sa licence en 2016. Samedi dernier, c’est par l’entremise de Question Time que cette formation a enregistré une nouvelle victoire, portant son compteur à six gagnants pour Rs 1 572 500 de prix remportés, de quoi permettre à Shirish Narang et consorts d’envisager avec un peu plus de sérénité les neuf derniers rendez-vous.
Tous les voyants n’étaient pourtant pas au vert pour Question Time rallia. Bien qu’il s’était montré à son avantage à l’heure des galops, l’alezan avait contre lui le fait de s’élancer du neuvième couloir, un véritable handicap pour ce coursier qui affectionne la course avec le pas. La monture de Ghunowa se montra toutefois la plus rapide à l’ouverture des boîtes et c’est sans gros effort qu’elle s’installa en tête du peloton. Au terme d’une course parfaitement dosée par son cavalier, Question Time rallia le but en vainqueur et causa par la même occasion une des surprises de la journée. Kevin Ghunowa en fut d’ailleurs le premier étonné.  
« It was a really unexpected winner to be honest. With the ninth draw, we thought that it was going to be quite tough for him. The horse was training well though and our only concern was the draw. He came out of the gates very fast and came across quite quickly too. But he stayed all the way and did the job very well I must say. My initial plan was to race him wherever I could but with such a good jump I was really happy to be in front and he did it quite easy in the end », devait-il nous confier à sa sortie de la jockey’s room samedi dernier. Le cavalier mauricien signait par ailleurs son 5e succès de la saison.
« Flash Drive will win a race somehow »
Avec Flash Drive, Shirish Narang possédait une autre belle carte à abattre. Pour rappel, ce fils de Jay Peg avait été l’auteur d’une course de rentrée remarquée le 6 septembre mais il avait cette fois – tout comme Question Time – contre lui le fait de s’élancer en épaisseur. Il parvint certes à trouver les barres dans le peloton de tête mais il paya de son effort prématuré dans l’emballage final. « They went very quick and he could not get into the placings. I was still happy with him though. I’m sure he will win a race somehow. Today the plan was to get to the front but Maestro’s Salute chased me a bit before pulling up in front of me. I believe that’s what cost me this race. If I had been on my own in front, Flash Drive would have been there again », nous a relaté son cavalier.
Lividus, qui affrontait cette fois des compétiteurs plus aguerris, n’a pu qu’accrocher le dernier accessit. Pris de vitesse par Wind Glider au départ, le gris n’a même pas pu trouver une position sur la lice mais Kevin Ghunowa estime toutefois que cela n’aurait rien changé puisque Jambamman s’est montré le plus fort au finish. Arabian Empire, qui était engagé dans l’épreuve de clôture, n’a pas laissé une grande impression au Mauricien tandis que Navistar n’a rien pu faire contre l’épouvantail Lietuva. Après avoir suivi le favori sur tout le parcours, Navistar termina sur les genoux et saigna même à l’issue de la course.
Les services de Kevin Ghunowa avaient aussi été requis pour piloter Reim et Hillbrow des entraînements Gujadhur et Jean-Michel Henry respectivement. Si Reim ne put passer la surmultipliée dans l’épreuve principale, notre interlocuteur, qui avait piloté Kremlin Captain à sa sortie précédente, estima qu’il était difficile pour Hillbrow de venir mater le champion des 4-ans sur sa forme actuelle. « It was a very hard task to beat Kremlin Captain, even for a horse of Hillbrow’s ability. My instructions were to follow him wherever he went, which I did but Kremlin Captain quickened better than me in the final straight. I’ve ridden both horses and I can tell you that Kremlin Captain has a very good turn of foot whereas Hillbrow took some time to get going. It was always going to be difficult for him in such circumstances » . Les commissaires de courses n’ont cependant pas eu la même lecture que Kevin Ghunowa puisqu’ils lui ont infligé deux journées de suspension assorties d’une amende de Rs 25 000 pour cette monte.