C’est sur une note victorieuse qu’a pris fin l’association Shirish Narang-Kevin Ghunowa samedi dernier avec la victoire de Montante dans The Corban Plate. En effet, l’entraîneur a signé l’Indien Ravi Kumar Vaibhav qui sera en action à partir de la 14e journée. La cravache indienne est arrivée à Maurice vendredi dernier (20 juin) et a fait connaissance avec quelques-uns de ses pensionnaires le lendemain matin au centre Guy Desmarais à Floréal.
Toutefois, à en croire Shirish Narang, Kevin Ghunowa ne sera pas pour autant mis hors circuit. « À l’écurie on aura deux jockeys. Kumar et Kevin se partageront les montes. Je pense qu’ils vont très bien faire », a déclaré, à chaud, l’entraîneur après la victoire de Montante. Shirish Narang a aussi expliqué la raison pour laquelle il a fait appel à un jockey étranger. « L’idée d’avoir un autre jockey c’est principalement pour soulager Kevin qui prenait beaucoup de pression sur lui ces derniers temps. Ravi Kumar Vaibhav, qui sera le titulaire, est un jockey qui fait très bien à Bangalore. Il est un hard worker qui prend beaucoup de patience avec ses chevaux à l’entraînement. J’espère qu’on aura une fructueuse association ».
Si Vaibhav piaffe d’impatience d’en découdre avec ses collègues d’autres nationalités sur le « tricky track » qu’est le Champ de Mars, Kevin Ghunowa, lui, est rétrogradé au statut de second jockey alors même qu’il avait débuté la saison 2016 en tant que titulaire. Dans quel état d’esprit se trouve-t-il? « Look, it’s a decision of the stable and I accept it with humility. May be some owners don’t want to see me on their horses. Be that as it may, the boss has always been good to me. He told me to stay at the stable even if he now have a foreign jockey. Given that he has given me six winners so far, it would have been ungrateful on my part to say no. For sure I will not have first-hand choices but that’s part of the game », nous a déclaré Kevin Ghunowa en toute modestie.
Commentant la victoire de Montante dans l’épreuve d’ouverture, le jockey Mauricien devait nous confier que celle-ci constitue une petite surprise dans le sens où le cheval avait couru en dessous des prévisions à sa sortie précédente en association avec Vinay Naiko. « I think he is a fencer. We decided to drop him on the rails this time and he gave me a good journey. At the 400m, I could feel he had plenty in the tank. When I asked him the question, he responded beautifully. As Mr Oshkosh was also in contention, he put his best foot forward to win it in the last strides. »
Shirish Narang attribue, lui, le net regain de forme de son poulain aux soins qui lui ont été prodigués. « C’est un petit cheval qui donne son maximum à chaque fois qu’il court. Je me souviens qu’il nous avait donné une belle victoire lors de la journée du Maiden 2014. La saison dernière j’ai vainement essayé de le faire remporter une victoire. Cette année on a encore essayé seulement pour se faire battre par Mr Oshkosh. La dernière fois, je pense que Vinay (ndlr: Naiko) a amorcé son attaque trop brusquement dans la descente. Ce qui explique sa mauvaise course. Montante est un cheval qu’il faut soigner car il a ses petits pépins. C’est ce qu’on a fait et on est content que ça payé cette fois », s’est réjouit l’entraîneur.