La cérémonie de lancement de la Shotokan Martial Art Federation (SMAF) a été effectuée dimanche dernier par le président Rishi Bundhoo, à Cassis. Des démonstrations de kata et de kumité (combats) orchestrées par des karatékas de différentes catégories d’âge étaient au programme de cette journée. « Après plusieurs années de travail, j’ai pris l’initiative de créer la SMAF pour promouvoir le Shotokan qui demeure le style de karaté le plus pratiqué au monde ainsi qu’à Maurice », a fait ressortir le président. Il est à noter que la SMAF regroupe cinq régions : Port-Louis, Rivière-Noire, Moka, Triolet et Flacq avec pas moins de 200 athlètes. Par ailleurs, la Commission Européenne Des Grades d’Arts Martiaux a décerné le Grade Fédération Européenne de Karaté-Do et Arts Martiaux Traditionnels (FEKAMT) à Rishi Bundhoo (33 ans) le samedi 2 juin dernier à St Denis, la Réunion. Il a reçu son certificat des mains du Sensei Français Gilbert Gruss. Ce dernier est l’un des plus beaux fleurons du karaté européen, lui qui détient un 9e dan depuis septembre 2007. Rishi Bundhoo ne cache pas sa joie. « C’est la satisfaction du travail accompli. Je suis très content car je pratique le shotokan depuis 20 ans. C’est une belle consécration d’autant que j’ai été poussé dans mes derniers retranchements lors de ces trois jours passés dans l’île soeur. L’emphase a été mise sur le karaté traditionnel (kata, combats, condition physique) », a indiqué Rishi Bundhoo. Il compte maintenant partager son acquis avec la jeune génération. « Il n’y a pas de maître shotokan à Maurice. Je vais partager ce que j’ai appris et être toujours au service des jeunes karatékas », a fait ressortir le 3e dan de karaté shotokan.