Son discours à l’Assemblée nationale vendredi dernier aura été pour lui l’occasion de faire ses propres éloges et de dresser un bilan de ses « accomplissements », en particulier ses missions en Arabie Saoudite. Le député de la circonscription No 15, Showkutally Soodhun, en a aussi profité pour faire les éloges de Pravind Jugnauth. Pour lui, le budget est « en faveur des personnes les plus pauvres et les plus vulnérables ».

C’est peu avant minuit que Showkutally Soodhun a pris la parole vendredi. Et les éloges pleuvaient de toute part. Il est revenu sur ses missions en Arabie Saoudite et a indiqué comment il est « venu en aide à Maurice » grâce à ses « relations amicales avec le Prince Salman ». Pour lui, il « n’y a pas de meilleur Premier ministre que Pravind Jugnauth » et il se dit confiant que ce dernier sera reconduit à son poste lors des prochaines législatives, voire « pour les prochaines 25 années ».

Pour ce qui est du Budget 2019-2020, il devait saluer les mesures prises en faveur des personnes au bas de l’échelle ainsi que les personnes vulnérables, citant notamment la hausse de la pension de vieillesse. Il a aussi salué le budget alloué pour le remplacement des tuyaux défectueux, surtout ceux « âgés de 100 ans », ainsi que les travaux d’infrastructures à travers le pays, en particulier les travaux de drainage.

Par ailleurs, il a saisi l’occasion pour commenter l’affaire Betamax. « Je n’ai pas participé au contrat de Betamax en tant que ministre du Commerce. Le contrat a été négocié et conclu en 2009. Je n’occupais pas le poste de ministre à cette époque et je qualifie de malhonnête cette tentative de me blâmer injustement. C’est dégoûtant. J’ai toujours été loyal et j’ai agi avec intégrité dans l’intérêt de mon pays », a dit Showkutally Soodhun. Et d’ajouter qu’il avait déclaré au Parlement qu’il y avait « des risques de contamination » sur certains produits sur le navire. Il rappelle en outre avoir initié le rapport “Forensic” sur Betamax, ce qui a d’ailleurs provoqué la rupture de l’alliance PTr-MSM-PMSD à cette époque, selon lui.