Le procès logé dans le cadre de l’injonction accordée à la SICOM Employees Union (SICOM EU), par le Senior Puisne Judge (SPJ) Eddy Balancy, a été appelé en Chambre en Cour suprême hier. Tandis que les hommes de loi de la SICOM ont soumis hier leur contre-affidavit, l’avocate représentant les intérets de la SICOM EU, Me Shenaz Atherton, a déposé une motion contenant deux propositions.
La SICOM EU se dit en effet prête à abandonner l’injonction à condition que la direction de la SICOM accepte immédiatement d’accorder 20% d’augmentation salariale comme proposé dans la lettre d’offre aux employés datant du 24 avril, « on an interim basis, pending negociations with the SICOM EU ». La deuxième proposition est que la direction de la SICOM offre la garantie qu’un Anomaly Committee sera mis sur pied en vue de négocier les conditions de travail et les “benefits”avec le syndicat. Le Senior Puisne Judge avait émis un ordre d’injonction intérimaire pour le gel des nouvelles conditions de travail au sein de la State Insurance Company of Mauritius Ltd (SICOM) et la Sicom General Insurance Ltd (SGIN), deux compagnies faisant partie du groupe SICOM. Une demande d’injonction avait été formulée par le syndicat pour réclamer le gel des “new revised terms and conditions of service” de même que les “pay and benefits structures”.
L’avoué de la SICOM, Me Jaykar Gujadhur Jugernauth, a réclamé du temps pour étudier les propositions du syndicat. L’affaire a par conséquent été renvoyée au mercredi 4 juin.