Spirituellement solide, mentalement bien préparé, le Swami Advayananda affirme : « Je suis séropositif et je l’assume pleinement ! » Et tout cela, explique ce Réunionnais originaire de Ste Anne, dans l’est de l’Île soeur, « c’est l’hindouisme qui me l’a donné ! » De son désir d’être prêtre catholique à sa décision de se convertir à l’hindouisme en passant par son combat inlassable auprès des humains, et depuis peu des séropositifs, le Swami Advayananda laisse de lui un sentiment profondément empreint de philosophie et de simplicité. C’est en 2009 qu’il a annoncé publiquement sa condition de PVVIH (personne vivant avec le VIH).