Un accord de partenariat pour le développement économique régional a été signé la semaine dernière à Saint-Denis, île de la Réunion, par la Banque des Mascareignes et la Banque de la Réunion.
Cet accord, indique un communiqué émis par la Banque des Mascareignes, « vise à favoriser l’accompagnement des clients des deux banques dans leurs opérations internationales et leurs investissements dans la région ». Ainsi, il est prévu, dans le cadre de cet accord, que les deux banques mettront à la disposition des clients de l’autre un accueil dédié et tout un ensemble de services nécessaires au développement de leurs affaires.
« Ce protocole d’accord s’inscrit dans la stratégie d’expansion de la Banque des Mascareignes visant à bénéficier des synergies tant régionales qu’au niveau du Groupe BPCE afin d’accompagner ses clients dans leur développement international », ajoute le communiqué qui précise que les deux banques font partie du réseau de BPCE International et Outre-mer (BPCE IOM) du Groupe BPCE. Ce dernier est le deuxième groupe bancaire en France et s’appuie sur deux réseaux de banques commerciales autonomes et complémentaires constitués de 19 Banques Populaires et 17 Caisses d’Épargne. Le Groupe BPCE compte plus de 36 millions de clients, opère 8 000 agences et emploie 117 000 collaborateurs et plus de 8,6 millions de sociétaires.
Quant à BPCE IOM, il a pour vocation de porter toutes les filiales du Groupe BPCE dans des pays autres que la France. Constitué de 14 banques, il est présent dans les pays et départements suivants : Guadeloupe, Martinique, Mayotte, Nouvelle-Calédonie, Polynésie française, la Réunion, Saint Barthélemy, Saint-Martin, Saint Pierre et Miquelon, Luxembourg, Italie, Cameroun, Congo, Madagascar, Mali, Maurice et Tunisie. BPCE IOM compte 3 300 collaborateurs et 165 agences.
Les documents portant sur le partenariat entre la Banque des Mascareignes et la Banque de la Réunion ont été paraphés par Hoang Dang, directeur général de la Banque des Mascareignes, et Bernard Frémont, directeur général de la Banque de la Réunion.
Par ailleurs, la Banque des Mascareignes annonce l’entrée en opération de son 14e guichet automatique au rez-de-chaussée de l’immeuble One Cathedral Square, siège de l’institution financière à Maurice. « La mise en opération de ce nouveau guichet s’inscrit dans la volonté de la Banque des Mascareignes d’étendre son réseau de distributeurs automatiques sur le territoire mauricien, et par la même de continuer son expansion dans la banque de détail à Maurice », soutient la direction.
Celle-ci fait également ressortir que les produits et services de la banque s’adressent à une clientèle de particuliers et de professionnels ainsi qu’aux entreprises de toute taille. Opérant 12 agences et ayant un portefeuille de quelque 23 000 clients, la Banque des Mascareignes détient depuis 2004 une licence lui permettant d’exercer à la fois le métier de banque offshore et de banque de détail.