Dans le cadre de son programme CSR, Total Mauritius a signé un accord avec la National Empowerment Foundation (NEF) le lundi 5 décembre pour la construction de quinze maisons à Riambel et Baie-du-Cap. Le projet permettra à plus de soixante personnes, se trouvant dans les poches de pauvreté, de disposer d’un toit convenable.
La cérémonie de signature s’est déroulée au siège de la NEF en présence de Suren Dayal, ministre de l’Intégration sociale, de M Boyramboli, Chairman de la National Empowerment Foundation, des cadres de Total Mauritius et des bénéficiaires des maisons.
François de Charnacé, directeur général de Total Mauritius, a parlé du rôle de tous les acteurs de la vie économique pour permettre aux plus démunis de sortir de la pauvreté. L’État a son rôle à jouer mais la société civile a également un rôle de premier plan dans ce processus de développement, qui permettra à tous les hommes, femmes et enfants, de retrouver leur dignité et de se tenir debout.
« Chez Total Mauritius, nous croyons qu’il est de notre devoir de participer à la lutte contre la pauvreté et de tendre la main aux communautés qui nous entourent. À travers la CSR Policy, le Gouvernement a donné une impulsion dans cette direction, et c’est aux entreprises maintenant de mener à bien les projets sur le terrain, en partenariat avec la NEF », a ajouté M. de Charnacé
Le ministre de l’Intégration sociale, a salué l’effort du secteur privé d’offrir un logement décent aux plus démunis. Suren Dayal a remercié Total Mauritius pour sa collaboration et a souhaité que d’autres projets voient le jour. Le ministre a aussi lancé un appel aux bénéficiaires afin qu’ils respectent le contrat social en envoyant leurs enfants à l’école, en respectant l’environnement et en travaillant pour subvenir aux besoins de leur famille.