Le financement permettra d’une part à la Cargo Handling Corporation Ltd (CHCL) de faire l’acquisition d’équipements sophistiqués pour moderniser ses opérations et, d’autre part, d’agrandir le quai au Mauritius Container Terminal afin de permettre aux gros-porteurs de la marine marchande d’accoster au port et d’effectuer leurs opérations d’embarquement et de débarquement dans des délais beaucoup plus courts.
Le ministre des Finances a, dans son discours, souligné que l’AFD est un partenaire de développement privilégié pour Maurice. « Ses récentes interventions dans le secteur de l’énergie, le réseau routier et la préservation de l’environnement traduisent un engagement pour répondre aux enjeux de développement durable de la société mauricienne », a-t-il observé. Le ministre a de plus émis le souhait que l’AFD puisse continuer à jouer un rôle actif dans la construction du nouvel édifice de l’économie mauricienne.
L’ambition du gouvernement est de  transformer le port afin d’en faire un des plus modernes et performants de la région. La zone portuaire, qui occupe à présent 1,5 km du littoral, sera graduellement étendue sur sept km de front de mer. Il s’agit là d’une reconfiguration majeure avec de nouvelles capacités et de nouvelles installations, dont un port de pêche moderne, des facilités de bunkering, une marina, un port de croisières, de nouveaux espaces pour conteneurs, des quais et des équipements de manutention plus performants et diverses logistiques d’entreposage et de distribution, dont le port franc.
Vishnu Lutchmeenaraidoo a d’autre part évoqué la création de Zones économiques spéciales (ZES) par Maurice en Afrique, en particulier à Madagascar, au Ghana et au Sénégal. L’AFD a exprimé son intérêt à participer à cette ambitieuse initiative régionale, notamment par le biais des Special Purpose Vehicles (SPV) qui seront mis en place pour développer ces zones. La délégation mauricienne a aussi abordé plusieurs axes de coopération Maurice-AFD, tels les financements non souverains en faveur des entreprises publiques, la vision du gouvernement en matière de Smart Cities et les relations économiques Maurice-Réunion.