Le Ministère du commerce, des entreprises et des coopératives, Sunil Bholah et Zhang Mao, Ministre du département d’Etat de l’Industrie et du Commerce de la République Populaire de Chine, ont signé un ‘Memorandum of Understanding’ ce vendredi 2 février en présence de Gongyi Sun, Ambassadeur de la République Populaire de Chine, visant à renforcer les relations économiques mutuelles.

Le protocole d’accord établira un cadre général pour les relations entre Maurice et la Chine, pour renforcer les capacités et optimiser le cadre institutionnel à travers l’échange d’experts pour le développement des PME et des Coopératives et prévoira une coopération et l’aide chinoise en ce qui concerne le développement des Coopératives, la formation des entrepreneurs de Petites et Moyennes entreprises.

« Cette année on s’apprête à célébrer 46 ans des relations bilatérales sino-mauriciennes. Sur le plan économique et commercial, les domaines de coopération sont diversifiées. En octroyant des crédits sans intérêt ou à un taux d’intérêt préférentiel, la Chine a aidé Maurice à compléter plusieurs projets socio-économiques. Etant un des principaux partenaires de développement de Maurice la Chine a financé plusieurs projets d’infrastructures majeurs, dont le Bagatelle Dam »,  a fait ressortir Sunil Bholah lors de son discours.

Par ailleurs, les investissements privés chinois à Maurice ont pris un nouvel essor avec les développements en cours dans la zone économique de Jin Fei, à Riche-Terre. Sans oublier la Bank of China qui a démarré ses activités à Maurice pour faciliter les investissements chinois vers le continent africain à travers le centre financier mauricien. Et jusqu’à tout récemment, les deux pays mettent les bouchées doubles en vue de la signature prochaine d’un accord de libre-échange et qui devrait ouvrir de nouvelles voies d’échanges commerciaux et d’investissements. Ce développement placera définitivement Maurice en tant qu’une plateforme d’affaires par excellence dans le corridor Chine-Afrique.