Ne dit-on pas que la parole est d’argent et que le silence est d’or ? Cette expression prend tout son sens dans ce monde où le bruit est omniprésent. Toutes les formes de communication, aussi silencieuses soit-elles, ramènent à une forme de pollution sonore qui, sur le long terme, agit négativement sur le corps et l’esprit. Leela Oogarah, directrice de l’organisation Art of Living Centre (Maurice), nous invite à prendre conscience des multiples bienfaits que le calme procure dans cette société d’éternel bourdonnement.

Difficile de vivre dans l’absence de bruit… Mais cultiver l’art du silence pour mieux vivre est primordial sur notre santé et notre bien-être. “Se couper de tout bruit environnant permet de se connecter ou se reconnecter à soi-même et à sa sensibilité, de développer sa réceptivité et sa conscience”, souligne Leela Oogarah.
Notre esprit est encombré par ce qui nous entoure, parce que nous vivons dans un environnement saturé. À partir du moment où il se réveille jusqu’au moment où il s’endort, l’esprit est toujours engagé dans des choses tantôt inutiles tantôt importantes. “Être en conversation verbale, communiquer à travers des e-mails, les réseaux sociaux et autres plates-formes d’interaction sont des pollutions sonores qui encombrent l’esprit.” Augmenter le niveau d’énergie en nous est une solution, afin d’être en mesure de relever les défis qui nous entourent.

Un état de contentement total.
Leela Oogarah met en avant quelques vertus du silence tels que soulignés par Sri Sri Ravi Shankar (fondateur du Art of Living et leader spirituel et humanitaire). La méditation, le yoga et le pranayama sont des pratiques qui ont comme fonction de booster l’énergie. “Selon Sri Sri Ravi Shankar, ils conduisent tous à un espace de silence chargé d’énergie. Cet espace de silence est la mère de tout repos, mère de toute créativité”, confie notre interlocutrice. C’est souvent dans ce silence intérieur que la créativité émerge, comme le démontrent certains faits scientifiques où le calme a donné naissance à des poèmes et des mélodies immortelles.

Le silence ne consiste pas uniquement à ne pas parler mais à essayer de retirer le sens des activités extérieures et de les tourner vers l’intérieur. “Ce qui a comme résultat de conduire à un état de contentement total.” Le calme se veut aussi un outil multifonctions : il guérit les maux, rend les pensées plus cohérentes, rend plus intelligent. Lorsque nous entrons profondément dans le silence, “nous expérimentons une forme de communication sans pensées. Toutes les questions dans l’esprit disparaissent”. Sur de courtes périodes de temps tous les jours, méditez et restez silencieux.

Retraite silencieuse.
Il est possible d’atteindre cet espace de paix par la méditation. Le silence améliore la force intérieure et aiguise l’intellect, tout en vous imbibant dans un état d’esprit heureux. À cet effet, le Art of Living Centre a mis sur pied un programme de retraite silencieuse (Art of Silence Retreat), prolongation de l’expérience de la thérapie du bonheur (Happiness Program). L’élément central de la retraite est un ensemble de méditations créées par Sri Sri Ravi Shankar visant à dégager les couches les plus profondes de stress et de tension de notre système nerveux.

Leela Oogarah précise que “c’est comme faire une révision, non pas de sa voiture, mais de soi-même. Cette retraite silencieuse de quatre jours, offerte deux ou trois fois l’an, procure un effet prolongé. Elle permet de calmer l’esprit avec un repos complet. On se retrouve face à son moi intérieur, loin des aléas du quotidien”. Elle peut aussi vous aider à abandonner les croyances limitatives, les regrets et les soucis, et à puiser dans une plus grande vision de vous-même. Vous revenez à une vie plus ancrée, plus centrée, plus sage.

Cultivez le silence
Le silence se cultive de multiples façons. Vous pouvez l’approcher au pas de loup en planifiant chaque jour quelques minutes de silence. De petits rituels qu’on peut intégrer dans notre quotidien de plusieurs façons :
– Gardez une minute de silence avant les repas ou mangez un moment en silence.
– Cuisinez un repas sans bruit de fond.
– Lisez ou faites de la peinture ou du bricolage dans le silence.
– Planifiez des tranches horaires sans bruit au travail.
– Éteignez la radio et le téléphone lors des déplacements en voiture.
– Réappropriez-vous des lieux où le silence est roi (bibliothèque, cimetière, etc.)
– Multipliez les sorties en forêt et en montagne.
– Initiez-vous à la méditation et à d’autres pratiques spirituelles.

À votre santé !
Selon certaines études, le silence renforce votre système immunitaire en aidant votre corps à lutter contre les bactéries et d’autres agents pathogènes. Le silence rend heureux, car il renforce la chimie de votre cerveau, et permet une concentration améliorée. Un moment en silence domine le stress en abaissant le taux de cortisol dans le sang, ainsi que le niveau d’adrénaline. Pour les dames, cet apaisement peut de temps à autre procurer de bonnes régulations hormonales et l’interaction de tous les systèmes liés aux hormones du corps. Le silence réduit également la douleur et aide votre cerveau à devenir plus interactif. Vous travaillez plus avec votre cerveau et vos capacités cognitives sont supérieures.