Le développement portuaire a été un des principaux thèmes abordés hier lors des discussions entre le ministre des Finances Vishnu Lutchmeenaraidoo et le ministre singapourien du Transport. À cette occasion, le premier nommé a sollicité l’assistance de la Port of Singapore Authority (PSA) dans le cadre de son vaste projet d’expansion de la zone du port.
Les discussions avec le ministre singapourien ont aussi porté sur les opportunités de commerce et d’investissements pour Maurice et Singapour dans le corridor Asie-Afrique. Le développement du transport aérien a aussi été abordé. Maurice et Singapour comptent d’autre part améliorer les relations de gouvernement à gouvernement dans le cadre d’une coopération économique redynamisée.
Singapour est connu comme un hub du commerce maritime par excellence dans la région grâce notamment à son infrastructure portuaire de pointe. Maurice entend explorer les pistes de transfert de technologies, de compétences et autres avec la PSA. Le ministre avait visité la veille le port de Singapour, le Jurong Port,  référence mondiale du fait de ses nombreuses installations et prestations de niveau peu égalables. Le ministre a aussi eu des discussions avec des prestataires et des spécialistes portuaires singapouriens en vue d’élargir les possibilités de partenariats avec Port-Louis.
Le ministre des Finances dirige depuis le week-end dernier une importante mission qui l’a mené d’abord en  Malaisie et, ensuite, à Singapour. Le développement portuaire, les services financiers et le projet de création de Smart Cities et de technopoles sont parmi les principaux dossiers à l’agenda. La mission consiste aussi à prospecter des investisseurs et des développeurs potentiels dans le cadre de la conception et la mise à exécution de ces grands chantiers. Lors de cette mission, la délégation mauricienne entend étudier les modèles de fonds souverains singapourien (Temasek) et malaisien (Khazanah) dans l’optique de la mise sur pied d’un fonds souverain à Maurice, soit le Legacy Sovereign Fund, comme annoncé dans le Budget 2015-16.