Nooresh Juglall a remporté son premier doublé à Singapour dimanche dernier et cela en présence de sa jeune épouse Chaaya.
Le jockey Mauricien s’est illustré sur Twodollarmuppet et un gros outsider coté à 51-1, Spinning Success, tous deux entraînés par le zimbabwéen Michael Clements. Un bonheur ne venant jamais seul, Juglall a même eu l’honneur de recevoir le trophée pour une de ces deux victoires, car le Suédois Sven Johnson, propriétaire de Twodollarmuppet, n’était pas présent aux courses.
Juglall s’attendait à une bonne journée ce dimanche-là et il a pu saisir sa chance. Il aurait même pu décrocher un triplé, mais le cheval avec lequel il avait plus de chance — Bravo Charlie, un nouveau deux ans qui est aussi entraîné par Clements — a terminé à la deuxième place.
Ce doublé était aussi un merveilleux cadeau d’anniversaire pour Nooresh qui a soufflé ses 23 bougies mardi dernier.
Pour Michael Lee, du Singapour Turf Club, ce doublé a définitivement mis Nooresh Juglall sur orbite à Singapour et «le public a été très impressionné par ses qualités de bon jockey et de bosseur».
«Avec six victoires déjà empochées en seulement cinq semaines, c’est sûr que les entraîneurs vont me confier plus de montes dans les semaines à venir, et cela ne peut que m’encourager dans ma quête à bien faire pendant mon aventure singapourienne», a -t-il déclaré.