L’épreuve principale de la huitième journée du calendrier hippique réunira les sprinters de l’île détenant un rating de 60 ou plus. Avec deux victoires en autant de participations cette saison, Ashanti Gold partira logiquement avec la faveur des pronostics mais son record d’invincibilité sera mis à rude épreuve avec le plateau de choix qui l’attend samedi prochain.
Le gris de Rameshwar Gujadhur a été tout simplement éblouissant depuis le début de l’année avec deux succès acquis avec une certaine assurance au finish, aidé  en partie, il faut le dire, par la décharge de son cavalier à chacune de ses tentatives. Orphelin de Niven Marday parti tenter sa chance en Corée du Sud, le fils de Goldkeeper semble toutefois en mesure  de bien se défendre à cet engagement, d’autant qu’il semble avoir conservé ses belles dispositions.
Après avoir mordu de peu la poussière lors de ses deux premières participations cette année, Ryder Cup abordera cette joute avec des ambitions légitimes de victoire. De par sa grande maniabilité, le représentant de Shailesh Ramdin pourra s’adapter aux conditions de courses pour soit mener les débats ou suivre dans le sillage des meneurs avant de se manifester dans l’emballage final. Avec déjà deux courses sous les sabots, il semble en bonne position pour se racheter aux yeux de ses nombreux partisans. Il pourrait être épaulé dans sa tâche par Captain Firth qui aura à coeur de montrer un meilleur visage que lors de sa course de rentrée où il n’a été qu’un simple figurant.
Kruger Rand n’avait pas démérité il y a trois semaines pour sa première confrontation face aux sprinters de l’élite. Il va sans dire que cette course lui aura été très bénéfique. Doté d’un puissant finish, il aura son mot à dire s’il est bien servi au niveau du rythme. Si sa candidature n’est pas confirmée, Patrick Merven pourrait alors jeter Donnie Brasco dans la bataille afin de lui permettre d’améliorer son niveau de fitness en vue de ses prochains engagements. Auteur d’une rentrée moyenne lors du cinquième acte, Albert Mooney pourrait être titularisé du côté de Gilbert Rousset. S’il rendra certes beaucoup de poids à ses adversaires, cette course pourrait tout de même l’aider à retrouver ses bonnes sensations. Polar Royale devrait, au cas contraire, représenter son entraînement à cette échéance. En grande forme en ce début de saison, il est à suivre si d’aventure sa participation se confirme.
Cette épreuve verra probablement le retour à la compétition de Censored de l’entraînement Maingard. Avec une victoire et quatre placés pour sa première campagne sur notre turf, ce sujet de Var est appelé à franchir un nouveau palier cette saison et sa course de rentrée sera suivie avec une attention particulière du côté de son entourage, même s’il aurait sans doute préféré un plus court engagement pour sa reprise. Terminator pourrait aussi retrouver les pistes après une longue mise au vert. Il serait donc plus judicieux de le revoir en compétition afin de mieux le jauger. Après Reim il y a une semaine, Silver Bluff devrait cette fois avoir droit à son baptême du feu du côté de Ramapatee Gujadhur. Ce sujet de Silvano a bénéficié d’une bonne préparation en vue de cet engagement et des débuts victorieux ne sont pas à écarter si l’on se fie à son palmarès éloquent.