Anerood Jugnauth

Réagissant officiellement à la plus haute distinction, Padma Vibhushan, qui a été conférée par l’Inde à l’occasion de la 71e Republic Day, l’ancien Premier ministre et ministre mentor, sir Anerood Jugnauth, se dit « très honoré » de cette reconnaissance internationale. D’ailleurs, il est le premier Mauricien à obtenir cette décoration.

« Je suis honoré, car une telle distinction de l’Inde n’est pas donnée à tout le monde. Je suis le premier Mauricien à obtenir une telle reconnaissance. Je remercie le président de la République indienne et le Premier ministre pour l’honneur qui m’est fait à l’occasion de la Republic Day de l’Inde. Je pense que mon parcours, le travail que j’ai abattu pour l’avancement de mon pays et ma contribution pour consolider les relations entre Maurice et l’Inde ont été pris en considération dans les circonstances », déclare sir Anerood Jugnauth lors d’une intervention à la station de télévision nationale, MBC.

« Je dédie cette récompense à mon épouse, Sarojini, et à la toute la nation mauricienne. Zot inn permet mwa tir pei-la kot li ti ete pou amenn li kot li ete zordi », a poursuivi sir Anerood Jugnauth, qui est revenu sur l’état des lieux du pays et de l’économie en 1982, avec mention des 90 000 chômeurs de l’époque. Il se dit « confiant » que Pravind Jugnauth, à la tête du pays, « fera mieux que lui ».

Il poursuit : « Je n’ai pas de doute que le gouvernement actuel réalisera ses promesses. Maurice a un grand avenir. Mais il faut que tout le monde contribue au succès du pays. » Et de concéder à l’opposition le droit à des critiques constructives. En ce début de semaine, le Prime Minister’s Office devait transmettre à New Delhi les remerciements de l’État pour cette reconnaissance républicaine et internationale à sir Anerood Jugnauth.