« Si, comme l’affirme le président de la République, Maurice est un pays démocratique et un Etat de droit Varma, Bachoo, Martin et Bunwaree auraient dû avoir depuis longtemps démissionné » : propos de sir Anerood Jugnauth, leader du Remake 2000 et, lui-même, ancien président de la République. « Si j’étais Premier ministres, ces ministres auraient été forcés de partir », a-t-il ajouté, hier, à dans une conférence de presse.