On attendait Awesome Power voire Master Mascus, les chevaux les mieux cotés de l’épreuve phare mais ce fut Captain Firth qui émergea à l’issue d’une belle ligne droite. Il permet à l’écurie Foo Kune de conforter davantage son fauteuil de leader au cours d’une journée qui a vu huit établissements se partager les neuf épreuves au programme. On retiendra principalement la première de l’écurie Randhir Pertaub avec Absalom, la première 2014 de Mark Neisius avec Steel Of Approval (Raj Ramdin), de la dernière journée de Richard Mullen (Maestro’s Salute) au Champ de Mars et le doublé de l’écurie Merven avec Kruger Rand et Double Dash. Les autres épreuves sont allées à Rousset, Rameshwar Gujadhur et Perdrau avec Pont D’Avignon, Unbridled Joy et Nordic Warrior respectivement. Chez les jockeys, Cédric Ségeon est leader au classement avec 30 victoires, soit une de plus que Johnny Geroudis, son plus proche poursuivant.
Même si sa dernière course sous la selle de Pravesh Horil n’était pas passée inaperçue, on voyait Captain Firth plutôt pour une place dans le lot du jour, surtout avec une ligne moyenne dans les boîtes de départ. Mais le fils de Captain Al démontra que, sous son meilleur jour, il peut faire jeu égal avec les bons finisseurs de la catégorie.
Balse et Master Mascus furent les plus prompts à se mettre en action contrairement à Ashanti Gold et Gray’s Champ. Sollicité par Vinay Naiko, Kalinago se plaça sur les barres devant Balse avec Master Mascus manoeuvrant pour se porter dans la position tête et corde. Ce fut chose faite peu avant le passage du but pour la première fois avec Ashanti Gold — qui dut être réveillé par Ryan Wiggings — se plaçant sur l’arrière-main du meneur, soit à l’extérieur de Kalinago. Captain Firth évoluait à l’extérieur de Balse, arrivait ensuite Awesome Power qui courait à l’intérieur de Gray’s Champ alors que Corredor fermait le cortège.
Bien qu’il se montra moins ardent qu’à sa dernière sortie, Master Mascus lança la course sur de bonnes bases. Ce qui n’empêcha pas Cédric Ségeon de lancer son attaque de loin, soit au 800m, sur Gray’s Champ. Cependant, le Français ne bénéficia pas des mêmes circonstances que la dernière fois car Ashanti Gold contra son offensive au bas de la descente. Même si Gray’s Champ est un coursier qui possède une grande action et par conséquent n’a point d’accélération, on peut se demander si c’était judicieux de partir d’aussi loin surtout dans ces circonstances. Car à l’arrivée, le cheval termina bon dernier à 13L du vainqueur.
À l’avant, Master Mascus ne fut pas inquiété et Luke Currie avait les choses sous contrôle. Awesome Power fut déboîté au 500m tandis que Captain Firth se retrouva pris dans un tiroir avec devant lui un Ashanti Gold qui peinait à avancer. On se disait alors que Master Mascus allait être difficile à remonter. Le coursier de l’écurie Vincent Allet aborda du reste la dernière courbe en main. Vinay Naiko opta pour l’intérieur sur Kalinago, qui toutefois, ne fit pas grosse impression. On chercha des yeux Awesome Power qui s’amena en pleine piste tandis que Captain Firth faisait tout aussi bonne impression à l’extérieur.
Sous le poids de l’effort, Master Mascus pencha sur sa gauche, ce qui intimida un tant soit peu Awesome Power qui prit du temps avant de s’engager dans le passage entre la monture de Currie et Captain Firth. Ce dernier n’en demanda mieux et sous la monte énergique de Sherman Brown, prolongea son effort jusqu’au bout pour résister à l’assaut final d’Awesome Power. Master Mascus qui avait toujours le bon bout à cent mètres du but termina finalement troisième avec Corredor, auteur d’une belle fin de course, complétant le quartet. Captain Firth boucla les 1600m dans le bon temps de 1.37.51.